Appel à rassemblement contre les augmentations de loyers

Face aux augmentations de loyers, qui viennent s’ajouter à la précarisation engendrée par la crise économique, l’union syndicale Solidaires 21 appelle à se joindre au rassemblement devant le siège du bailleur social Habellis, vendredi 21.

Se loger : un droit fondamental et universel

Parce que la crise sanitaire aggrave une situation économique déjà dégradée, avec un taux de chômage partiel inédit, des licenciements toujours plus nombreux.
Parce qu’un loyer représente généralement plus de 50% du salaire net mensuel.
Parce que les habitations à loyer modéré constituent une source de logement essentielle pour l’habitat des travailleurs les plus modestes.
L’Union locale Solidaires 21 dénonce l’inconséquence cupide des augmentations de loyer votées par les conseils d’administration des offices HLM, et invite tous ses syndicats et membres à se joindre à l’appel de la CLCV de Côte d’Or pour dire non à la paupérisation toujours plus grande des travailleurs les plus modestes et des populations les plus vulnérables.
La politique qui consiste à libérer le pouvoir d’achat ne vaut-elle pas pour ceux qui sont obligés de dépenser tout ce qu’ils gagnent pour vivre ?

Le vendredi 11 décembre à 18h, soyons nombreux devant le siège d’Habellis – 28 Boulevard Clémenceau – pour faire entendre nos voix, dans le strict respect des gestes barrières.

L’Union syndicale Solidaires 21

Illustration via Fragment de manif



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Logement

Articles de la même thématique : Précarités

La jeunesse, le gouvernement s’en fout : appel à manifestation

La précarité étudiante n’est pas un fait nouveau, nous nous battions déjà contre mais la situation s’aggrave. De plus en plus de jeunes doivent survivre sous le seuil de pauvreté. Cette situation plonge de nombreux.se.s jeunes dans une détresse psychologique forte.