Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Appel International Féministe pour la Palestine le 25 novembre



Pourquoi la cause palestinienne est une cause féministe- manifeste pour une action globale du 25 novembre, depuis l’ ’Amérique’ du sud. Exiger un cessez-le-feu, et assumer le terme génocide. Parce que les puissances occidentales, dont la France, encouragent par leur narratif et leur ventes d’armes ces massacres, coordination internationale !

@accionglobalfeminista

La Palestine subit un génocide sans précédent commis par l’Etat sioniste d’Israël, en complicité avec le Nord Global, les Etats-Unis et les puissances européennes, dont les principales victimes sont les femmes et les enfants palestinien.nes. Ce génocide est le fruit d’une politique expansionniste et d’une politique d’apartheid perpétrés depuis 75 ans contre le peuple palestinien. Cette politique d’occupation et d’extermination a aggravé l’oppression patriarcale et raciale, face à laquelle les femmes et les féministes palestinien.nes résistent tout en luttant pour affirmer leur vie et leur liberté. Ce scénario dévoile le lien brutal entre la domination coloniale, patriarcale et capitaliste.

De même, ces politiques colonialiste et expansionniste israéliennes vont au-delà des frontières palestiniennes et menacent également les territoires d’Abya Yala [1] par la vente massive d’armes militaires utilisées contre les manifestants de toute l’Amérique latine [2]. Aussi par l’installation d’entreprises qui détruisent nos écosystèmes et dépouillent nos territoires, tel que l’entreprise nationale israélienne Mekorot. Nous ne resterons pas silencieuses face à la destruction de la vie sous nos yeux : la lutte féministe du Sud global se dresse pour sa défense et contre toute forme d’oppression.

Nous sommes des femmes, des féministes et des dissidentes du Sud global
qui ont également souffert les conséquences de la colonisation, de l’impérialisme et des réseaux mafieux du Capital - de la part du Nord global et des Etats-Unis - sur nos corps et nos territoires. Ce n’est pas une coïncidence que les États européens qui soutiennent l’extermination à Gaza aujourd’hui ont également endossé le génocide systématique de milliers de migrants du Sud, qui arrivent sur les cótes européennes à cause des politiques impérialistes et criminelles. Depuis 2014, plus de 28 000 personnes ont perdu la vie en Méditerranée. Parallèlement, la politique migratoire des États-Unis alimente la route migratoire terrestre la plus dangereuse du monde. Face à cela, nous disons haut et fort : les vies des personnes migrantes comptent, les vies des Palestinien.nes comptent !

Israël se présente comme "la seule démocratie du Moyen Orient" et se vante de ses politiques ostensiblement favorables aux femmes et à la diversité des genres et des sexualités. Cependant, alors qu’Israël embellit son image avec nos luttes et nos désirs, il assassine des femmes, des dissident.es et des enfants palestinien.nes et renforce l’oppression patriarcale dans l’ensemble des territoires palestiniens occupés. La résistance des femmes palestiniennes est dirigée contre l’oppression patriarcale à l’intérieur et à l’extérieur de Palestine. Mais face à la politique coloniale et expansionniste israélienne, cette lutte contre le patriarcat est aussi une lutte contre la brutalité du colonialisme et de l’occupation, car la défense de la vie des femmes, des lesbiennes, des travestis, des trans et non-binaires et de leur liberté est aussi une lutte contre toutes les formes de violence et de domination.

JPEG - 554.7 ko

Dans ce contexte, nous faisons appel à toutes les femmes, féministes et dissidentes à se mobiliser activement pour le peuple palestinien, en particulier ce 25 novembre dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, à rejoindre le groupe d’Action Féministe Mondiale pour la Palestine et à y participer. Nous appelons les travailleuses et les travailleurs à organiser des actions de dénonciation et des mesures pour boycotter le commerce avec Israël qui soutient l’ethnocide et l’apartheid contre le peuple palestinien. Enfin, nous appelons les peuples du monde à promouvoir dans leurs territoires la demande d’un cessez-le-feu immédiat à Gaza et à se manifester contre toute violence dans les territoires palestiniens.

Aussi, nous manifestons contre toute forme de complicité avec ce génocide. Nous exigeons que les Etats rompent leurs relations diplomatiques, commerciales et militaires avec Israël. Benjamin Netanyahu et ses complices doivent être jugés par la Cour pénale internationale pour les crimes contre l’humanité commis à l’encontre du peuple palestinien. Nous exigeons des actions concrètes et continues de la part de nos gouvernements et des différentes instances internationales pour arrêter ce génocide et engager un processus de démantèlement du régime d’apartheid qu’Israël met en place sur l’ensemble du territoire palestinien.

Les féministes ont appris à penser et à ressentir de manière non binaire. Notre pouvoir réside dans le fait de penser au-delà des dichotomies qui nous sont imposées par les systèmes de domination. Nous ne tomberons pas dans le chantage qui impose une vision totalisante de ce conflit.

Nous sommes contre la logique du terrorisme d’État et de ses expressions qui, tout comme le système patriarcal, repose sur la domination et l’extermination des peuples. L’ethnocide que commet Israël ne menace pas seulement le peuple palestinien : il s’agit d’une guerre contre l’ensemble de l’humanité et ses actions mettent en péril les chemins pouvant nous amener vers une société sans violence.

Nos corps gardent la mémoire, le savoir et la douleur de nos peuples et résistent à la politique de l’oubli portée par le capitalisme colonial et le patriarcat. L’État sioniste d’Israël - qui a également laissé des millions de personnes handicapées - veut effacer le passé, le présent et l’avenir d’un territoire et faire disparaître les limites de notre humanité. Cependant, nous, femmes, lesbiennes, travestis, trans et non-binaires, féministes du sud global et anticapitalistes, défendons la vie, sa mémoire et son avenir. Nous ne permettrons pas que Gaza soit une projection du futur pour les personnes pauvres, racisé.es, opprimé.es, exploité.es et colonisé.es du monde. Avec ce manifeste, nous déclarons que les femmes, les enfants et les dissident.es palestinien.nes ne sont pas seul.es, et que derrière elles, il y a les féministes du Sud global. Nous sommes prêtes à continuer d’articuler au-delà des frontières et à défendre la vie contre tout massacre. La cause palestinienne est féministe !

D’Abya Yala au peuple palestinien : Résistance féministe !
Cessez-le-feu immédiat !
Arrêtez l’occupation ! Viva Palestina libre !

***

Les collectifs peuvent le lire et le signer ici

PNG - 488 ko

collectifs déjà signataires en france :

  • Assemblée Féministe Transnationale @assfemtransnat
  • Collectif ROJA Paris
  • AG féministe Montreuil
  • Collectif Internationalists United Paris, organiséEs en assemblées générales @internationalists_united

    La Coordination Féministe Nationale relaye aussi plusieurs villes où les AG féministes appellent à un 25 novembre contre le sexisme et l’impérialisme !

Toutes dans la rue !



Notes

[1Abya Yala signifie "terre mature" "terre fertile" pour les Kunas de l’actuel Panama. Les Kuna sont une référence dans les luttes décoloniales. Les organisations indigènes latino-américaines ont décidé, lors du cinquième anniversaire de la « Découverte », de ne plus employer le terme d’« Amérique » et de le remplacer par "Kuna". Le terme "abayalisme" est utilisé de façon péjorative pour nommer les exigences du mouvement décolonial.

[2armement : Thales et ELBIT (israel), Airbus et Israel Aerospace industry, ont collaboré sur deux technologies de drones. Utilisés dans les « guerres urbaines » dans le monde, et désormais négociés pour surveiller les « migrations illégales » en méditerrannée. Les technologies de guerres israeliennes sont testées sur Gaza et la Cisjordanie avant d’être vendues, ce qui fait leur succès (cf : documentaire de Yotam Feldman, the LAB)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Ouvre...

Ouvre tes bras pour m’enlacer / Ouvre tes seins que je m’y pose / Ouvre aux fureurs de mon baiser / Ta lèvre rose !

Articles de la même thématique : Palestine

Manifestation nationale pour la libération de Georges Abdallah

Nous, signataires de cet appel, nous nous engageons une fois de plus à coordonner l’ensemble de nos forces en soutien à l’héroïque résistance du peuple palestinien et à Georges Abdallah lors de la prochaine semaine internationale d’actions du 8 au 15 juin et à mobiliser massivement pour la nouvelle manifestation nationale organisée le 15 juin à Lyon afin d’appuyer la 10e demande de libération conditionnelle de Georges Abdallah et exiger sa libération.

Rassemblement pour la Palestine à la fac

Solidaire Etudiant·e·s et l’UNEF appellent à se rassembler en soutien aux 80 000 étudiant-es Palestinien-ne-s et en commémoration de la Nakba le mercredi 15 mai à partir de 12h à la fac.