Clip « La psychiatrie en détresse »


Jura

Face au manque de moyens, aux restrictions budgétaires et au projet de privatisation d’un service à Lons-le-Saunier, le personnel du CHS Dole Saint-Ylie se mobilise avec un clip qui résonne aussi pour l’ensemble du secteur de la santé, du médico-social et du social victime des politiques d’austérité.

Un titre de Bigflo et Oli, « Dommage » qui se transforme en chanson militante « La psychiatrie en détresse », puis un clip avec une quarantaine de salariés du CHS du Jura, psychiatres soignants et aussi agents.
L’initative du détournement vient de Magali Mallen, médecin généraliste au Centre Hospitalier Spécialisé Saint-Ylie du Jura et aussi musicienne pour dénoncer l’état de la psychiatrie.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Précarités

Articles de la même thématique : Psychiatrie

Projection-discussion : Le Grand Ordinaire

Le Grand Ordinaire est un journal intime filmé, qui retrace plusieurs années de la vie de son réalisateur. Il est d’une part une traversée insensée à l’intérieur des troubles d’un cerveau grippé, dont les rouages se bloquent et qui répète pensées et gestes à l’infini. Ceux de Mathieu Kiefer, auteur, réalisateur et personnage principal du film, aux prises avec ses peurs et obsessions, que la psychiatrie appelle des Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC).
Jeudi 30 septembre à 20h15, projection-discussion en présence du réalisateur à l’Eldorado.