Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

[Chatillon-sur-Seine] Conférence sur l’urgence climatique par Extinction Rebellion



Conférence gratuite sur l’urgence climatique et écologique suivie d’un moment d’échanges

Deux conférenciers d’Extinction Rébellion, Jean-Loup Lecoeur, sociologue et Cyril Bousquet, responsable de programme au sein de Médecins Sans Frontière, viendront expliquer leur combat.

Thème de la conférence : Pourquoi nous risquons l’extinction et comment faire pour l’éviter ? Un focus sera mis sur les questions alimentaires et géopolitiques.

Un moment d’échanges suivra.

Samedi 14 janvier à 17h00
Salle Japiot (Chatillon-sur-Seine)

JPEG - 204.9 ko
JPEG - 225.9 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Réchauffement climatique

Greenwashing de la centrale biomasse de Dijon

A Dijon, 4e ville la plus verte de France, les réseaux de chaleur biomasse « bas carbone » sont censés décarboner la chaleur, avec par exemple la centrale biomasse de Dalkia , la chaufferie des Péjoces. Cependant, de très nombreux éléments scientifiques démontrent que cette neutralité carbone du bois énergie est erronée et que la combustion du bois accélère de façon massive le changement climatique, contrairement au stock de carbone dans les forêts, dans le bois matériau et dans le biochar qui améliore les sols agricoles. Il est donc urgent de s’attaquer au greenwashing des réseaux de chaleur biomasse de Dijon.

Afforestation au bord de la Lino

Le dimanche 14 avril, une quarantaine de citoyens ont répondu présent à l’invitation de l’association Forestiers du Monde afin de planter 550 arbres et arbustes composés de 51 espèces sur un délaissé routier. Une action concrète et locale pour limiter le dérèglement climatique et favoriser la biodiversité. Un article provenant du site Dijon-écolo.