Contre le Contournement Sud d’Auxerre, nous sommes la nature qui se défend !


Yonne

À Auxerre la lutte contre le Contournement Sud de la ville continue, retour sur la « rando véloci-pédestre » du samedi 13 novembre.

Au fur et à mesure que l’échéance de la DUP approche notre rage grandit exponentiellement, notre détermination, elle, n’est plus en question. Malgré le consensus de toutes la classe politicarde Auxerroise, nous ne sommes pas DUP.

Nous continuons après cette journée de mobilisation à nous opposer radicalement à ce projet.

Nous continuerons, dans les semaines à venir, de sensibiliser les habitant·es icaunais·es sur ce projet mais aussi de les informer sur ses liens programmés avec les autres infrastructures de ce type, nous
remercions les camarades opposés au contournement est d’Orléans d’être venu·es nous soutenir. Il est légitime que nous nous posions des questions depuis que les bandits de l’état ont annoncé la possibilité pour les entreprises privé de récupérer toutes routes nationales, dans la mesure ou celles-ci se trouvent dans le prolongement d’une autoroute, ce qui deviendra le cas pour la N151 grâce a ce contournement.

La fin de la DUP est en avril prochain, si aucun travaux ne commence d’ici là ils devront reprendre toute la procédure.
Nous comptons bien utiliser tout nos moyens de lutte pour empêcher pelleteuses et toupies à béton de détruire des pans entiers de nos territoires et de nos vies, nous ne serons pas vos esclaves placides, et attendrons les destructeurs de vie, c’est a ce moment que nous hurlerons pour nous faire entendre, de Notre-Dame-des-Landes à Bure et du contournement de Céret à Boréalia à Amiens en passant par les Lentilléres a Dijon et bien sûr sans contourner Jargeau.

Nous sommes la nature qui se défend.

Collectif Contournement non

Contournement Sud d’Auxerre : rando véloci-pédestre contre le projet samedi 13 novembre

Randonnée véloci-pédestre ouverte à tous.tes, le samedi 13 novembre pour lutter contre le projet routier de contournement Sud d’Auxerre. Le projet menace un des seuls espaces verts du coin, et engendrera une pollution et une nuisance sonore non négligeables.

30 octobre

JPEG - 515.9 ko

Quand un simple arrêté municipal permettrait de soulager les nuisances subies par les habitants d’Auxerre (notamment les avenues de Lattre de Tassigny et de Pierre Larousse) en interdisant la circulation des poids lourds.
La mairie préfère ressortir un projet obsolète datant du « monde d’avant » au budget pharaonique (jusqu’à 165 millions d’€ pour la fourchette du budget prévisionnel de 2021).

JPEG - 624.8 ko

Alors que l’urgence climatique nous imposera de fait de réduire nos déplacements routiers, ce projet à contre-sens prévoit en sus la destruction d’espaces naturelles dans la ceinture auxerroise, réservoirs de fraîcheur pour les canicules récurrentes à venir.
Au-delà des impacts écologiques locales du projet par la bétonisation du tracé, les nouveaux axes routiers espérés draineront un trafic routier plus intense sur les zones périphériques comme la D965 et les localités desservies (Villefargeau, Pourrain,Toucy, Mézilles, Saint-Fargeau, Lavau et Thou).
Une gestion à la « patate chaude » des nuisances subies par les riverains, où plutôt que d’avoir un engagement municipal fort sur le sujet par un arrếté, on déplace le problème ailleurs. Loin des yeux, loin des électeurs.

JPEG - 721.1 ko

Une randonnée était organisée ce samedi 13 novembre pour découvrir le tracé du projet et mesurer in situ les dégâts à venir pour l’éco-système.
Promenade bucolique tout en permettant de mettre en place quelques affichages d’informations pour les nombreux promeneurs des lieux.

JPEG - 330.7 ko

Nous sommes solidaires du Collectif Contournement Non.
Et nous demandons l’arrêt du projet de Contournement Sud d’Auxerre.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Changer le PLUI aux Lentillères, il est temps ! [Rassemblement le 25/11 ]

Après que Rebsamen ait annoncé il y a deux ans l’abandon de la phase 2 de l’écocité Jardins des maraîchers, il n’en est rien dans la traduction juridique du Plan Local d’Urbanisme qui classe toujours cette zone comme Zone à Urbaniser. Une promesse électorale qui ne se traduit pas dans la pratique, on pouvait s’y attendre...c’est le moment de s’y coller !

Pour un urbanisme participatif, sobre et soutenable de l’agglomération dijonnaise

Nous, Collectif d’associations agissant, entre autres, dans nos quartiers et communes pour la promotion et la défense de l’environnement de la métropole dijonnaise, prenons la parole dans le cadre de l’enquête publique relative à la modification du Plan Local d’Urbanisme intercommunal Habitat et Déplacements (PLUi-HD).

Articles de la même thématique : Bétonisation

Sous le béton, la rage !

A Besançon le samedi 20 novembre 2021 sur le chantier du quartier Vauban des activistes de Extinction Rébellion ont hissé une banderole au sommet d’une grue à 65 mètre de haut.

Pour la sauvegarde et l’ouverture des jardins Larrey-Marillier à Dijon

Les jardins Larrey-Marillier sont des espaces verts situés au sud de Dijon. Ils sont très importants dans un quartier où il y a peu de verdure, et ils sont cultivés depuis des années par des riverains. L’opérateur Habellis menace de les raser pour construire des pavillons. La défense de ses jardins est un enjeu écologique et social.