[Cycle des 9] Écologie : du citoyen responsable au sabotage de masse



Le cycle des 9 conversations animées des Tanneries commence ce mercredi. Thématique de cette première discussion : l’écologie et ses moyens d’action.

Le retour des 9 conversations animées - Stratégies · Idées · Pratiques

De octobre 2021 à juin 2022, les Tanneries proposent chaque mois un rendez-vous consacré à une discussion autour des enjeux qui traversent quotidiennement les luttes sociales, écologistes, anti-autoritaires, féministes, anti-racistes, etc.

22 janvier

Écologie : du citoyen responsable au sabotage de masse

Discussion - débat
Mercredi 27 octobre - 18h - Espace autogéré des Tanneries

STRATÉGIE – Aujourd’hui, il se pourrait bien qu’il ne suffise pas de faire son tri selectif, de consommer bio et de mettre en place un virement automatique mensuel pour telle ou telle ONG environnementaliste pour répondre à l’urgence écologique à laquelle nous faisons face. Ces deux dernières années Extinction Rebellion et Youth for climate ont eu le mérite de nous refaire sortir dans la rue en rappelant à quel point l’écologie était une question collective et politique. Pourtant à ce jour, aucun de ces mouvements – aussi mobilisateurs soient-ils – n’est parvenu à peser sur les États pour transformer leurs politiques énergétiques et leurs gouvernances écologiques à l’origine du désastre en cours – seul le covid aura su brièvement mettre un coup d’arrêt à celui-ci sans notre intervention.Qu’à cela ne tienne, l’heure est toujours à l’urgence écologique et sociale, comment pourrions-nous donc enrichir les formes de luttes actuelles ou en inventer de nouvelles ? Est-il pertinent d’essayer de créer un front écologique commun en articulant un maximum de registres d’actions, qui irait de la manifestation à des actions de désobéissance civile en passant par des formes illégales comme le sabotage ?

À partir d’extraits de :

Écologie sans transition de Désobéissance Écolo Paris,
Comment saboter un pipeline de Andreas Malm,
Comment la non-violence protège l’État de Peter Gederloos,
Égologie. Écologie, individualisme et course au bonheur de Aude Vidal.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Anticapitalisme

Je hais Christophe Colomb..

.. mais pas Magellan qui, lui, s’est fait dégommer par une flèche empoisonnée. Une stèle pour l’archer, que la seule évocation de son nom fasse trembler les voyagistes !

Habiter collectivement les ruines du capitalisme au Terrain Vague

En vadrouille de l’autre côté de l’Atlantique, une habitante-jardinière du Quartier Libre des Lentillères a découvert la lutte qui se sème actuellement dans les quartiers Mercier-Hochelaga-Maisonneuve contre un autre de ces projets inutiles et mégalos visant, celui-là, à augmenter les flux de marchandises du port de Montréal.

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage

Assemblée de la Grève féministe : 3e réunion !

Une grève féministe, ça se prépare sur le long terme. Si nous nous en donnons les moyens, nous pourrions être prêt.es localement à Dijon pour une première grève féministe le 8 mars 2023 !