[Cycle des 9] Écologie : du citoyen responsable au sabotage de masse



Le cycle des 9 conversations animées des Tanneries commence ce mercredi. Thématique de cette première discussion : l’écologie et ses moyens d’action.

Le retour des 9 conversations animées - Stratégies · Idées · Pratiques

De octobre 2021 à juin 2022, les Tanneries proposent chaque mois un rendez-vous consacré à une discussion autour des enjeux qui traversent quotidiennement les luttes sociales, écologistes, anti-autoritaires, féministes, anti-racistes, etc.

8 novembre

Écologie : du citoyen responsable au sabotage de masse

Discussion - débat
Mercredi 27 octobre - 18h - Espace autogéré des Tanneries

STRATÉGIE – Aujourd’hui, il se pourrait bien qu’il ne suffise pas de faire son tri selectif, de consommer bio et de mettre en place un virement automatique mensuel pour telle ou telle ONG environnementaliste pour répondre à l’urgence écologique à laquelle nous faisons face. Ces deux dernières années Extinction Rebellion et Youth for climate ont eu le mérite de nous refaire sortir dans la rue en rappelant à quel point l’écologie était une question collective et politique. Pourtant à ce jour, aucun de ces mouvements – aussi mobilisateurs soient-ils – n’est parvenu à peser sur les États pour transformer leurs politiques énergétiques et leurs gouvernances écologiques à l’origine du désastre en cours – seul le covid aura su brièvement mettre un coup d’arrêt à celui-ci sans notre intervention.Qu’à cela ne tienne, l’heure est toujours à l’urgence écologique et sociale, comment pourrions-nous donc enrichir les formes de luttes actuelles ou en inventer de nouvelles ? Est-il pertinent d’essayer de créer un front écologique commun en articulant un maximum de registres d’actions, qui irait de la manifestation à des actions de désobéissance civile en passant par des formes illégales comme le sabotage ?

À partir d’extraits de :

Écologie sans transition de Désobéissance Écolo Paris,
Comment saboter un pipeline de Andreas Malm,
Comment la non-violence protège l’État de Peter Gederloos,
Égologie. Écologie, individualisme et course au bonheur de Aude Vidal.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Anticapitalisme

Squid Game fait ressortir le cauchemar capitaliste contemporain

Le thriller de survie de Netflix Squid Game met en lumière les horreurs de l’inégalité et de l’exploitation en Corée du Sud aujourd’hui, déboulonnant le mythe capitaliste selon lequel le travail acharné garantit la prospérité.

Marche des fiertés : Dijon s’est payé une pride apolitique honteuse

La ville de Dijon nous offre sur un plateau d’argent une pride toute chantante et dansante et on se demande s’ils veulent s’excuser pour les dernières années de cassage de mobilisations un tant soit peu queers et féministes qui ne soient pas à 100% libérales. On se demande aussi si c’est encore possible d’être « Queer, véner et révolutionnaire » ou si la révolution ne sera finalement pas « queer ».
Une marche de la honte des fiertés haute en couleurs, à l’arc-en-ciel bleu blanc rouge, jaune moutarde, jaune syndicaliste, rouge socialiste et aussi blanc bourgeois ou encore bleu océan où il ne faut pas faire de vagues...

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage

Soutien à Boris

Notre camarade Boris est incarcéré à la prison de Nancy Maxéville depuis septembre 2020 pour avoir brûlé une antennes relais 5G lors du premier confinement. Nous savons très bien depuis Foucault que le but du système carcéral ne sert pas seulement à « réprimer » et « punir », mais surtout à différencier, à trier, définir et nommer les « actes illégaux » [...] il participe lui-même de la domination sociale.

[Besançon] Boris sort du coma

Depuis environ deux semaines, Boris n’est plus sous sédation, cela signifie qu’il sort progressivement du coma (...)