Du bruit pour les prisonnier.es samedi 18 avril à 18 heures



Appel à faire du bruit pour montrer qu’on n’oublie pas toutes les personnes enfermées dans les prisons, les CRA et autres lieux de privation de liberté en fRance et ailleurs.
Du bruit pour leur montrer notre solidarité en ces temps de confinement où leurs conditions de vie sont durcies et alors qu’aucune mesure sérieuse n’est prise pour endiguer la propagation du virus.

L’annulation des parloirs les prive du peu de contact humain avec l’extérieur qui était encore possible mais aussi d’un certain accès à la nourriture, aux vêtements et autres denrées nécessaires pour continuer à survivre en étant enfermé·e. L’annulation d’une partie des promenades force à rester dans une cellule 23h sur 24h... Le confinement aggrave plus encore les conditions de vie déjà inhumaines dans les prisons et centres de rétention. Il faut ajouter à tout ça la surpopulation impliquant une promiscuité dans et hors des cellules empêchant tout geste barrière et évidemment l’absence de protections (gants, masques) des employé·es et des prisonnièr·e·s.
Pour rappel, minimum 2 à 3 personnes partagent souvent des cellules de 9m2, le risque de contagion est donc mortellement décuplé, surtout pour des personnes fragilisées par des conditions sanitaires difficiles. Pour ces raisons et bien d’autres, partout en fRance et dans le monde, en Italie, en Iran, au Chili, en Colombie les prisonnièr·e·s se révoltent, manifestent, parfois s’évadent.

C’est pourquoi, le 18 à 18h, un mois après l’arrêt des parloirs et la privation des visites… Retrouvons-nous à nos fenêtres, nos balcons, avec une cuillère, une casserole, du son, une trompette, un triangle, une banderole, une pancarte... nos voix pour crier, chanter, faire du bruit et montrer notre détermination et notre solidarité.
Du bruit en live, du bruit sur les réseaux sociaux. Prends-toi (ou ton chat) en photo ou vidéo anonymisée / masquée avec une pancarte #dubruitpourlesprisonnierEs, ou ta banderole et poste le résultat sur Facebook : dubruitpourlesprisonnierEs, Instagram ou twitter ou envoie-le à l’adresse mail suivante : dubruitpourlesprisonnierEs@riseup.net

Montrons aux prisonniers et prisonnières qu’i·elles sont peut-être isolé·e·s mais pas oublié·es, faisons du bruit à nos fenêtres le 18 à 18h !!

D’autres langues sont dispo sur la page facebook de l’event.

JPEG - 48 ko
Tous les jours, l’Envolée fait un point sur les actualités du virus et du confinement dans les taules

Face à la gravité de la situation,depuis le lundi 23 mars, L’Envolée diffuse à 19h une émission quotidienne d’un quart d’heure sur FPP (106.3 Mhz sur la bande FM à Paris) pour faire circuler l’information sur ce qui se passe dans les prisons françaises et dans les CRA (Centres de Rétention Administratifs).

21 avril 2020
Les révoltes éclatent dans plusieurs centres de rétention administrative.

Révoltes, blocages et grève de la faim...charges de police , téléphones confisqués,matraques, boucliers et mises en garde à vue. Depuis le début de l’urgence sanitaire les personnes enfermées demandent à être libérées, mais l’État poursuit sa politique d’enfermement. Aucune mesure sanitaire n’est prise pour empêcher la propagation du virus à l’intérieur du centre.

22 avril 2020


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Prison - Enfermements

Deux nouveaux Centres Éducatifs Fermés dans la région

La presse locale a relayé début septembre la construction de deux nouveaux centres éducatifs fermés (CEF) en Bourgogne Franche Comté, un à Chantenay-Saint-Imbert dans la Nièvre [1] et un autre à Varennes-le-Grand en Saône et Loire [2].

Boris hospitalisé : appel à l’action et à la solidarité

Depuis le samedi 7 août 2021 au matin, notre ami et compagnon Boris est plongé dans un coma artificiel au service des grands brûlés du Grand Est à Metz, suite à un incendie dans sa cellule. Son pronostic vital est engagé, ses voies respiratoires étant hautement intoxiquées par la fumée et la suie. Dès que son état de santé le permettra, une première opération de greffe de peau sera effectuée.

Articles de la même thématique : Covid 19 - État d’urgence sanitaire

Accueil de Valérie Pécresse dans l’Yonne

Mardi 12 octobre, c’est 12 activistes de l’Assemblée Populaire d’Auxerre et du Collectif Anti Pass Sanitaire 89 qui se sont rejoint pour répondre à l’invitation de leur député Guilaume Larrivé afin de rencontrer Valérie Pécresse, candidate à la présidentielle.

Covid-19, libertés individuelles et corps social

14 mars 2020. « Le risque n’est pas individuel, mais populationnel », dit un médecin réanimateur. « Populationnel » ? Qu’est-ce qu’il a bien pu vouloir dire ? Du premier confinement au passe sanitaire, retour sur des interrogations liées à la crise sanitaire.