Éoliennes et capitalisme vert. Discussion autour du gigantisme éolien



Jeudi 28 mars à l’Espace autogéré des Tanneries, un camarade chercheur vient dévoiler ce qui se cache derrière les promesses vertes des mégas-éoliennes.

De la volonté d’autonomie énergétique des années 70 à la fabrication industrielle d’électricité, les éoliennes sont devenues un enjeu de la « transition énergétique ». Gigantesques, offshores ou plantées en plein milieu d’un champ et désormais intégrées au réseau électrique national, elles symbolisent l’un des outils de la production d’énergie dite renouvelable du capitalisme vert.

Lors de cette discussion nous allons essayer de répondre à quelques questions : Qu’appelle-t-on énergie renouvelable ? Quels sont les réseaux dont elle dépend ? Comment fabrique-t-on cette énergie ? D’où vient-elle ? À qui profite-t-elle ?

Jeudi 28 mars à 18h30
Repas à prix libre après la discussion
Espace autogéré des Tanneries, 37 rue des ateliers

JPEG - 1 Mo


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Greenwashing

Projet photovoltaïque au parc de la Colombière : retour sur un canular

Retour sur la manifestation canular contre le plan destructeur de développement à grande échelle de l’agrivoltaisme et du photovoltaisme au sol. Les énergies renouvelables oui, mais associées à une sobriété énergétique ambitieuse et en respectant les territoires et ses enjeux.

Pour éviter de tomber dans le panneau photovoltaïque...

Réaction au déferlement du photovoltaïque sur la Bourgogne-Franche-Comté, ce qui suit a été écrit pour la revue L’Âge de Faire qui l’a publié dans son numéro 182. C’était une réaction à un premier article sur le même sujet publié dans le numéro 180.

Articles de la même thématique : Éolien

[St-Maurice-en-Rivière] Le projet d’éoliennes géantes relancé

La préfecture de Saône-et-Loire n’avait pas donné son accord pour le projet d’éoliennes géantes à Saint-Maurice-en-Rivière. Le tribunal administratif de Lyon vient cependant d’annuler l’avis de la préfecture à cause d’un vice de forme.

100 000 euros : le prix de la liberté

Le 18 janvier à 6 heures du matin, quatre personnes ont été arrêtées, leurs lieux de vie perquisitionnés, une partie de leurs biens saisis. Elles sont accusées de sabotages de mâts de mesure de projets d’éoliennes industrielles en Haute-Vienne, entre juillet et octobre 2022.
Un comité de soutien s’est créé