Éric Zemmour indésirable à Vézelay


Yonne

Nous, habitants et amoureux de Vézelay, affirmons donc notre opposition totale à la venue de Zemmour et notre détermination à ne pas rester les bras croisés devant ce que nous considérons comme une offense faite à tout ce en quoi nous avons foi.

Selon un récent article du Parisien, Éric Zemmour aurait l’intention d’achever sa campagne électorale le 7 avril prochain, par une montée vers la basilique de Vézelay, en compagnie notamment de Marion Maréchal-Le Pen, allant jusqu’à envisager de conduire cette « ascension » chaque année.

C’est mal connaître Vézelay, son histoire, ses habitants, ceux qui l’aiment, et l’esprit qui l’anime.

Regroupant au sein de sa population des nationalités, des religions et des courants de pensée différents, le village est proche des villes solidaires qui viennent en aide aux personnes migrantes, et porte haut les valeurs d’accueil, de respect et de partage, aux antipodes du discours de haine et d’exclusion de M. Zemmour.

Nous, habitants et amoureux du lieu, affirmons donc notre opposition totale à la venue de celui-ci et notre détermination à ne pas rester les bras croisés devant ce que nous considérons comme une offense faite à tout ce en quoi nous avons foi.

Pétition lancée le 24 mars 2022 par un collectif de 70 habitants du Vézelien.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Fascisme

Groupe de sécurité de Reconquête : Zemmour crée sa milice

Mardi 5 décembre, Eric Zemmour a officiellement annoncé la création du Groupe de Sécurité de Reconquête. L’officialisation d’un service d’ordre déjà existant, selon Stanislas Rigault, porte parole de Reconquête, est un moyen de montrer une reconnaissance aux bénévoles qui forment ce groupe et prennent des risques.

Articles de la même thématique : Politique française

Imaginons ce qui est en train de se produire

L’extrême droite n’est pas le nom d’un parti, mais celui d’une pratique du pouvoir.
Aux Tanneries, entre orga de soirées, discussions et ateliers D.I.Y on reste sérieusement vigilant.e.s face à la tournure que prend le pouvoir gouvernemental en place.