Farandole d’activités féministe & anti-nucléaire à Bure (en mixité choisie sans hommes cisgenres*)

Du 24 février au 1er mars, nous vous invitons à continuer de nous questionner, nous rencontrer, nous renforcer et à imaginer plein de belles idées pour la suite du monde.
Et pour cela, nous vous invitons, à Bure, à l’endroit même où l’ANDRA est en train d’avancer ses pions pour la création du projet CIGEO d’enfouissement de déchets nucléaires.

Contre la Mascarade de l’Andra, d’Orano, de l’état, du patriarcat et du monde qui va avec...

À la suite du week-end de septembre à Montiers-sur-Saulx, différents collectifs se sont formés en mixité choisie sans hommes cisgenres autour de la question du nucléaire, et des stratégies à mettre en place pour s’en débarrasser une bonne fois pour toutes. C’est ainsi que sont nées les Bombes Atomiques de Toulouse, de Bretagne, d’Île-de-France…

Nous, Bombes du 55, vous invitons à continuer de nous questionner, nous rencontrer, nous renforcer et à imaginer plein de belles idées pour la suite du monde.
Et pour cela, nous vous invitons, à Bure, à l’endroit même où l’ANDRA est en train d’avancer ses pions pour la création du projet CIGEO d’enfouissement de déchets nucléaires.

Pendant cette semaine, du 24 février au 1er mars, il y aura :

  • Des points sur la lutte à Bure, et un tas de documentation autour de ce projet.
  • Des discussions sur nos pratiques de lutte sans mecs cisgenres.
  • Des ateliers arpentage de livres sur l’éco-féminisme et les luttes de meuf dans les luttes antinucléaires.
  • Un atelier Autogynéco.
  • Un atelier Autodéfense (sous-réserve de confirmation).
  • Un atelier DIY ta cuisine (électricité, plomberie…).
  • Un atelier démontage, fabrication et réparation de vélos.
  • Une caravane bibliothèque féministe toute la semaine
  • Des balades
  • Divers chantiers dans divers lieux de la lutte

Le samedi c’est Carnaval (ramène tes costumes, de quoi faire du bruit, et ta machine à coudre !).

Dans l’ensemble, ce week-end sera préparé à l’avance mais n’hésite pas à venir avec des propositions de lectures, de discussions et d’ateliers. La cantine (vegan) et les tâches de la vie quotidienne seront au maximum autogérées. On prévoie l’approvisionnement pour les repas mais n’hésite pas à ramener de quoi composer nos petits-déjeuners (thé, café, confiture…) et des douceurs qui font plaisir.

Il va faire froid, ramène des couvertures. Il va peut-être y avoir du monde, alors si tu as un camion aménagé ou une voiture aménageable, c’est le moment de les ramener. On va s’organiser pour que le maximum de monde puisse dormir à La maison de résistance, et dans les lieux autour.

Préviens-nous de ta venue et précise si tu as une voiture pour te déplacer, si tu dors dedans ou si tu as besoin d’un lit. (On n’a pas du tout besoin de ton identité (bien sûr) mais on a besoin de se compter pour bien vous accueillir !). Dis-nous aussi si tu as un régime alimentaire particulier et si tu veux venir en avance pour nous aider.
Contact : bombedu55@riseup.net.

Aie en tête qu’à Bure tout est loin, il n’y a pas de banque ni de tabac, ni de commerce à moins de 20 km. Par ailleurs, si tu n’es jamais venue dans le coin, on te conseille de faire un tour sur https://bureburebure.info/venir pour tout savoir sur le contexte de répression et les infos pratiques en tout genre.

Et voici une page pour le covoiturage : https://www.togetzer.com/covoiturage-evenement/4ltv7c


À bientôt,

Les Bombes Atomiques du 55

bombesatomiques.noblogs.org


* cisgenre : qui se reconnaît dans le genre qui lui a été assigné à sa naissance.

JPEG - 1.3 Mo


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Anticapitalisme

[MàJ] 17 juin : action à Dijon !

« Mercredi 17 juin nous répondrons à l’appel national à agir contre la réintoxication du monde. Nous souhaitons mettre en avant d’autres manières de vivre la ville, de ne pas nous laisser déposséder de nos quartiers et des quelques espaces de respirations qui subsistent. »

Confiné·e·s : pour renverser le capitalisme, prenons le temps de nous organiser et de nous fédérer !

Le collectif Laisse Béton, qui avait appelé à une manifest’action le 29 février à Nantes contre les projets destructeurs, inutiles du grand Ouest, appelle au développement de Zones d’Autonomie Définitives pour libérer des espaces de l’emprise capitaliste. Pour résister aux attaques à venir, il sera nécessaire de coordonner aussi bien les zones à défendre que les épiceries solidaires. En nous reliant, nous pourrons renforcer notre autonomie. Alors prenons le temps de l’organisation, de la construction d’outils pour renforcer nos alternatives radicales de sortie du capitalisme !

Le 1er mai 2020, la colère féministe se déconfine !

Aujourd’hui les féministes convergent avec le mouvement des travailleur-euse-s et chômeur-euse-s qui revendiquent un changement radical de société. Les revendications féministes renouvellent la lutte contre le capitalisme en offrant une perspective plus ample qui implique la vie dans sa totalité et pas seulement le travail salarié. Sortons de la fatalité, imaginons des luttes différentes, sortons des actions et pensées raisonnables. Réinventons un monde !

Articles de la même thématique : Carnaval

[Bure] Communiqué carnavalesque des Bombes Atomiques

Nous, les Bombes Atomiques, actuellement réuni.e.s en mixité choisie pour une semaine féministe et antinucléaire à Bure avons appris au détour d’un communiqué l’annonce de la fin du projet CIGEO.

Pourquoi la manif de samedi matin sera « aérienne »

Ce samedi, les Lentillères prennent une nouvelle fois la rue pour défendre ce quartier hors norme menacé par un énième « éco » projet d’aménagement urbain. On est allé dans les coulisses du Snack friche, transformé pour l’occasion en joyeux atelier de confection de marionnettes. Parmi les cartons, les journaux et les pots de peinture, quelques figures avaient déjà pris forme : hérisson, roulotte, caravanes. Demain, elles s’éleveront au dessus de nos têtes masquées de couleurs. A et C nous racontent comment leur est venue l’idée de ce projet et ce à quoi s’attendre samedi.