Fête de la grève

Parce que grèver c’est pas que des manifs, des blocages, des AG un peu chiantes, mais c’est aussi manger un repas ensemble et danser sur de la musique entraînante jusqu’au bout de la nuit.

Parce que grèver c’est pas que des manifs, des blocages, des AG un peu chiantes, mais c’est aussi manger un repas ensemble et danser sur de la musique entraînante jusqu’au bout de la nuit.

Ramène tes potes pas grévistes pour qu’ils et elles viennent financer les caisses de grèves.

On vous proposera un repas végan à prix libre ( c’est à dire tu donnes ce que tu veux ou peux ).

Rendez-vous à 19h30 à l’ESPACE ACTIVITÉ de l’espace autogéré des Tanneries 35-37 rue des Ateliers.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage

Petit guide pour la construction d’un Tripode

Les tripodes (trépieds) peuvent être utilisés pour différents types d’actions et sont faciles à mettre en place. Que ce soit pour attirer l’attention, pour des actions de blocage etc...

Articles de la même thématique : Fêtes

Manifestive acte 2 : Décrétons l’état d’urgence culturel

Acharnement judiciaire contre la fête libre, chars censurés dans de nombreuses villes, manifestations interdites, répression policière… L’arsenal judiciaire bat son plein pour étouffer toute mobilisation autour de la fête libre. Nous répondrons avec nos basses et nos caissons pour une nouvelle manifestation samedi 6 mars !

[En images] Marche des libertés à Chalon-sur-Saône

Samedi 27, environ 500 personnes ont manifesté dans les rues de Chalon-sur-Saône pour protester contre les lois liberticides (« sécurité globale », « contre les séparatismes », fichage, etc.). Parmi les manifestant·es, beaucoup répondaient à l’appel du comité de soutien à la Maskarade, dont le camion-sono a rythmé le cortège.

Récit et photos de la vélorution et de la free party du port du canal

Samedi 20 février, un nouvel évènement de soutien aux inculpé·es de la Maskarade - la free party qui a eu lieu le soir du nouvel-an à Lieuron - avait lieu à Dijon. Pas de manif derrière les camions sonos cette fois-ci, mais une vélorution sonore, suivie d’une free party.