[G7] Des Gilets Jaunes contestent le consensus pacifiste de la plate-forme organisatrice

« Nous affirmons une chose : atteindre les objectifs que nous revendiquons, ne pourra se faire que dans une acceptation de cette diversité de formes d’action, et dans une solidarité affirmée avec celle-ci. »

Lors des premières prises de parole officielles du contre-sommet du G7 mercredi 21 août 2019 à Irun en Espagne, des gilets jaunes venu·es de St Nazaire ont exprimé leur désaccord avec la manière dont la plateforme organisatrice du contre-sommet concevait les formes d’action possible : résolument pacifiques et non-violentes.

« Nous respectons évidemment le travail énorme qui a été fourni pour nous rassembler ici, mais nous voyons dans ce consensus une forme de désolidarisation vis à vis des formes d’actions qui ont marqué le mouvement des gilets jaunes, et tant d’autres avant lui. Des formes d’actions qui impliquaient d’autres choses que des techniques non violentes et pacifiques, qui ont permis de construire ce mouvement, de le nourrir, et de lui permettre de perdurer.

Cette préférence revendiquée ne nous semble pas, comme vous l’écrivez, prendre soin de nos diversités, et permettre à chacun de trouver sa place.

En disant cela, soyons clairs, nous ne hiérarchisons pas les formes d’actions, ni n’encourageons de suivre telle ou telle voie, mais nous affirmons une chose : atteindre les objectifs que nous revendiquons, ne pourra se faire que dans une acceptation de cette diversité de formes d’action, et dans une solidarité affirmée avec celle-ci. »



Proposer un complément d'info

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Articles de la même thématique : Gilets Jaunes

Gilets Jaunes Acte 44