Grand Péril Express - Au coeur des ravages de la construction



Les Soulèvements de la Terre vous convient pour une semaine d’actions à partir du 29 juin en Île-de-France afin de bloquer la folle expansion du Grand Paris.

JPEG - 178.7 ko

Du Triangle de Gonesse aux Jardins des Vaites, dans le bocage breton de Saint-Colomban, sur les terres paysannes de Haute-Loire, à Grenoble, Dijon, Rennes, Aubervilliers, Saclay, la bétonisation détruit aujourd’hui espaces naturels, terres agricoles et jardins populaires.

Mais partout en France, des habitant-es résistent, choisissent de se confronter à ces projets inutiles et destructeurs en formant des collectifs comme le vôtre.

« Les Soulèvements de la Terre » est une campagne imaginée début mars 2021 par un large ensemble militants issus de fermes, ZADs, syndicats paysans et collectifs écologistes qui ont décidé de mener le combat contre l’artificialisation des sols et l’industrie de la construction. Depuis lors, une série d’action de blocages d’industries et d’occupation de terres menacés par le béton est en cours.

Le 29 juin, nous conclurons cette première salve d’actions avec un feu d’artifice final, en région parisienne. Au du plus grand chantier d’infrastructure de transports d’Europe, nous irons bloquer le Grand Paris et sa folle expansion.

Le Grand paris incarne à lui seul tous les maux de notre société : accaparement des terres, destruction et bétonisation des terres agricoles et paysannes aux profits des grands industriels, corruption & déni démocratique, sans parler des atteintes irréversibles à la biodiversité.

Pour mener à bien cette action massive, nous avons besoin de votre aide. Chacun des gestes que vous pourrez faire pour nous soutenir et rendre visible cette action nous sera d’une aide précieuse et nous vous en remercions par avance.

Voilà en quelques mots toutes les façons de nous aider :

Tout d’abord en participant à cette action et en vous inscrivant au formulaire d’inscription. Si vous pouvez vous libérer plusieurs jours pour cette action, c’est encore mieux, mais si vous n’êtes disponible que le 29, c’est déjà beaucoup !
En relayant l’appel à l’action sur vos sites web, réseaux sociaux et listes mails respectives..
En nous contactant à l’adresse grandperilexpress@riseup.net pour qu’on puisse vous faire parvenir tracts et affiches à coller et distribuer dans vos villes.
En organisant des temps d’informations publics, en en parlant à vos proches, à des journalistes, bref vous l’avez compris, à tout le monde ! Vous trouverez avec ce mail l’appel de l’action « Grand Péril Express » ainsi que le formulaire d’inscription.

En unissant nos forces, nous voulons relever le pari d’un rassemblement des luttes et des collectifs qui se battent partout en France contre l’intoxication du monde et pour la ré-appropriation et la défense de la terre comme bien commun .

Nous espérons vous retrouver nombreux-ses dans les prochaines semaines pour faire de cette action de masse contre les industries de la construction un succès !

L’équipe du Grand Péril Express

JPEG - 485.3 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Rencontre autour des luttes du sud mexicain mercredi 29 à la fac et aux Tanneries

Rencontre et discussion autour des luttes dans le sud du Mexique, avec trois défenseur·euses du territoire de l’Isthme de Tehuantepec en lutte contre l’extractivisme des projets éoliens industriels dans la communauté zapotèque de Union Hidalgo et contre les mines à ciel ouvert dans la fotrêt des peuples zoques des Chimalapas.

Appel pour des forêts vivantes

Les forêts sont riches, diverses, complexes, bref : vivantes. Mais l’industrie aimerait les transformer en monocultures d’arbres bien alignés, faciles à récolter, maîtrisés. Partout en France, des individus, des collectifs et des associations s’activent, inventent des alternatives et défendent les forêts. Le temps est venu d’unir ces forces, pour faire front commun contre l’industrialisation des forêts !

Articles de la même thématique : Bétonisation

Reprenons la ville

Appel à s’auto-organiser pour reprendre nos villes et redéfinir nos vies.