[Joigny] Partage des richesses : un autre monde est-il possible ?



Le comité local ATTAC 89 organise prochainement, en lien avec l’union syndicale Solidaires 89, une journée de formation tous publics.

PDF - 216.1 ko

Formation tous publics : Partage des richesses - un autre monde est-il possible ? (oui !)

à Joigny le 28 avril 2023

Elle sera animée par Ophélie Vildey et Vincent Drezet, membres du bureau national de Solidaires et du CA d’ATTAC.

Vous trouverez une présentation en pj.

Nous sommes à votre écoute si vous souhaitez plus d’éléments.

Pour Attac 89,

Vincent
attac89@yonnelautre.fr



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Économie

Articles de la même thématique : Précarités

Lutter contre la division et la discrimination des saisonnier.ère.s, nous approprier collectivement nos saisons viticoles

Contre l’hypocrisie, l’opacité et l’omerta totales dans lesquelles sont maintenues par la bourgeoisie viticole les conditions de plus en plus discriminantes et racistes du travail saisonnier en Côte d’or, cette texte est un appel à rompre la division et l’isolement des saisonnier.ère.s. dans la perspective d’une reflexion commune sur les possibilités collectives de luttes. [Traduction anglophone en attente]

Vendanges 2023 : un silence qui ne passe pas !

Malgré un certain silence sur la situation vécue par des milliers de saisonnier.es en Côte d’Or, la situation ne s’améliore pas car rien n’est fait pour que cela soit le cas. Le sort des travailleurs.euses précaires que sont les saisonnier.es des vendanges n’a pas l’air d’être considéré comme il devrait l’être.