[Côte-d’Or] Le Bien Public plus pro-flic que les flics

Depuis deux semaines un mouvement contre les violences policières d’une ampleur inégalée agite la France. Déclenchée par l’opposition à la loi « sécurité globale » et alimentée par des révélations en chaîne de violences policières filmées, cette fronde fait l’exploit de réunir les journalistes de toutes les rédactions derrière la même banderole. Toutes ? Non, puisqu’une poignée d’irréductibles éditocrates continue de défendre becs et ongles les exactions policières. Jeudi 26 novembre le Bien Public a ainsi publié un édito digne de Valeurs Actuelles, comme le souligne le magazine Sparse.

A lire sur Twitter

Là où même Darmanin, le « premier flic de France » s’est déclaré choqué par ces images, Jean-Philippe Guillot, éditorialiste du BP « s’étonne de l’ampleur de cette indignation ». Le croche-pied d’un flic à un manifestant est « très discutable » mais c’est « un simple croche-pied », et le violent coup de pied asséné par un flic à un manifestant est un geste « impressionant de force et d’efficacité » dont il faudra « examiner la proportionnalité ». Pas un mot de compassion pour les migrants violemment jetés hors de leur tente, de toute façon pour l’auteur de ce torchon ils « n’avaient rien à faire ici ».

La presse quotidienne régionale (PQR pour les intimes) et les services de police entretiennent des liens étroits. La PQR est généralement dans une situation de dépendance vis-à-vis des services de police. C’est auprès de ceux-ci qu’elle va à la pêche aux informations, ce qui lui permet sans trop d’efforts de remplir des pages et des pages de faits-divers insignifiants mais racoleurs. Ça mérite bien un petit retour d’ascenseur en ces temps difficiles pour l’image de la police.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Bien Public

Jardins de l’Engrenage - les légumes et les arbres sont enracinés, ils ne partiront pas

La décision du tribunal de Dijon a acté l’expulsabilité des terres occupées par les Jardins de l’Engrenage à partir de la date du 20 novembre. La maison n’est pas concernée par cette décision. Malgré les titres réducteurs et racoleurs de la presse locale qui laissent à penser que l’affaire est pliée, les légumes poussent, les jardinier.e.s jardinent et les promeneurs se promènent !

Comparution immédiate : le mépris du Bien Public

Alors que deux personnes se retrouvent condamnées à des peines démentes pour avoir simplement alimenté un feu sur la voie publique, le Bien Public ne trouve rien de mieux à faire que de les mépriser en des termes humiliants.

Articles de la même thématique : Politique française

Au moins 1725 licenciements recensés en Bourgogne Franche-Comté en 2020

La crise a décomplexé les grands patrons : perception d’aides gouvernementales d’un côté, suppression d’emplois de l’autre...La CGT et Solidaires appellent à une manifestation nationale pour exiger l’interdiction des licenciements, samedi 23 janvier devant l’Assemblée Nationale.