[Côte-d’Or] Le Bien Public plus pro-flic que les flics

Depuis deux semaines un mouvement contre les violences policières d’une ampleur inégalée agite la France. Déclenchée par l’opposition à la loi « sécurité globale » et alimentée par des révélations en chaîne de violences policières filmées, cette fronde fait l’exploit de réunir les journalistes de toutes les rédactions derrière la même banderole. Toutes ? Non, puisqu’une poignée d’irréductibles éditocrates continue de défendre becs et ongles les exactions policières. Jeudi 26 novembre le Bien Public a ainsi publié un édito digne de Valeurs Actuelles, comme le souligne le magazine Sparse.

A lire sur Twitter

Là où même Darmanin, le « premier flic de France » s’est déclaré choqué par ces images, Jean-Philippe Guillot, éditorialiste du BP « s’étonne de l’ampleur de cette indignation ». Le croche-pied d’un flic à un manifestant est « très discutable » mais c’est « un simple croche-pied », et le violent coup de pied asséné par un flic à un manifestant est un geste « impressionant de force et d’efficacité » dont il faudra « examiner la proportionnalité ». Pas un mot de compassion pour les migrants violemment jetés hors de leur tente, de toute façon pour l’auteur de ce torchon ils « n’avaient rien à faire ici ».

La presse quotidienne régionale (PQR pour les intimes) et les services de police entretiennent des liens étroits. La PQR est généralement dans une situation de dépendance vis-à-vis des services de police. C’est auprès de ceux-ci qu’elle va à la pêche aux informations, ce qui lui permet sans trop d’efforts de remplir des pages et des pages de faits-divers insignifiants mais racoleurs. Ça mérite bien un petit retour d’ascenseur en ces temps difficiles pour l’image de la police.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Médias officiels

Free party de Couchey : « Free music for Free People »

Retour sur la free party qui a été organisée ce week-end dans un entrepôt désafecté dans la zone industrielle de Couchey (21), évènement qui a fait couler beaucoup d’encre dans la presse et a eu droit à quelques passages dans les JT. Comme à chaque fois, les informations qui sont diffusées sont manipulées et répétées sans vérification des sources. C’est pourquoi nous - organisateurs, organisatrices - souhaitions donner notre vision sur ce qui s’est passé.

Articles de la même thématique : Violences policières

Manifestive en Hommage à Steve

Plus personne ne peut le nier : la police brutalise, mutile, tue. Le drame de la Fête de la musique de Nantes en 2019, qui a coûté la vie à un jeune fêtard, nous a rappelé à cette odieuse réalité. Parce que nous voulons continuer à danser la tête haute où nous voulons et quand nous voulons, nous appelons à rejoindre la prochaine Manifestive Dijonnaise le Samedi 19 Juin 2021 à 14h place de la République à Dijon.

Jérôme Laronze : 4 ans déjà !

Le 20 mai 2017 Jérôme Laronze, paysan éleveur de 37 ans était abattu par un gendarme, de 3 balles, une sur le côté et deux dans le dos. 4 ans après les faits, la procédure n’avance pas ! C’est pourquoi nous nous rassemblerons devant le palais de justice de Châlon-sur-Saône à 16h30 le jeudi 20 mai 2021 pour exiger Justice et Vérité pour Jérôme Laronze !