Amazon ne s’installera pas à Fontaine


Territoire de Belfort

Le tribunal administratif de Besançon annule les permis de construire et d’autorisation environnementale du 2e entrepôt Amazon de Fontaine !

Après l’excellente nouvelle de fin de semaine dernière avec l’abandon pur et simple du projet d’entrepôt Amazon XXL sur la commune de Petite Couronne à côté de Rouen (lire ici) c’est au tour de Belfort de se réjouir ! Le permis de construire et l’autorisation environnementale pour le projet de deuxième entrepôt sur Fontaine ont été annulés par le tribunal de Besançon ! Evidemment, Vailog / Amazon ont deux mois pour faire appel de cette décision et revenir à la charge. Mais on gagne un temps précieux pour convaincre les citoyen.nes des dangers de la multinationale pour le climat, l’environnement, l’emploi et les finances publiques ! On a du temps pour démontrer que ce monde de surconsommation n’est pas l’avenir, ni de l’Homme, ni de la planète.

Comme vous avez pu le constater, un groupe restreint de notre collectif Gafamazone (pour des questions de discrétion) a accroché une banderole de 25mx5 sur la citadelle de Belfort avec cette inscription géante : Macron a livré notre région à Amazon ! Entre le début du quinquennat Macron et aujourd’hui, le nombre d’entrepôts en activité en France est passé de 4 à 44. le Gouvernement d’Emmanuel Macron est pleinement responsable de cette expansion. Lui et son gouvernement ont tout fait pour favoriser le développement d’Amazon en France : en divisant par deux les impôts locaux d’Amazon, en allégeant les procédures d’implantation, puis en jouissant de leur majorité à l’Assemblée Nationale pour mettre en échec des amendements de tous les groupes politiques, y compris de députés LaREM qui proposaient d’encadrer la vente en ligne dans la loi Climat et la Loi sur l’économie circulaire et qu’il a intimidé en les menaçant de ne pas leur donner l’investiture du parti aux prochaines législatives (c’est très courageux un député LaREM).

Concrètement, à Belfort, nous en avons ras la casquette de la politique ultra libérale d’Emmanuel Macron. Après qu’il a été l’un des artisans de la vente du secteur énergie d’Alstom à Général Electric, avec toute la réussite qu’on lui connait (Il est venu récemment à Belfort nous annoncer le rachat par EDF et pour le double du prix de vente, d’une partie seulement de ce secteur ! Et il s’en est trouvé pour applaudir !).

Comme on dit dans notre région « quand on voit sa réussite, on a envie d’échouer ! »

Mais ce n’était pas suffisant et nous sommes aujourd’hui impactés par l’arrivée d’Amazon, que nos élus locaux, qui se sont laissés ensorceler par les promesses de création d’emplois, appellent de leurs vœux. C’est la perte d’emplois liée à la cupidité de GE avec la complicité de Macron qui justifie aujourd’hui le recours à une autre multinationale au comportement similaire sur l’emploi et la fiscalité et aux conséquences encore plus désastreuses sur le climat et l’environnement.

En PJ, vous trouverez le dossier presse transmis aux médias à cette occasion. Les médias locaux ont relayé cette action.

Amazon, ni ici, ni ailleurs !

JPEG - 7.4 ko

P.-S.

televerser c est beau pour remplacer telechargement ?


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Consommation

Dijon, cité de la gastronomie et de l’incitation à la malbouffe

Sérieusement, est-ce que des publicités pour Mc Donald, Quick, Heineken et autres hamburgers ont leur place dans une « cité de la gastronomie » ? À regarder les rues au quotidien, il serait plutôt judicieux de parler de « Dijon, cité de la gastro »...

S2 E16 - Tout le monde déteste Amazon

Tous les deux lundis, l’Actu des Oublié.e.s évoque une lutte dans le monde. Cette semaine, on s’intéresse aux luttes contre la multinationale tentaculaire Amazon.

Macron a livré notre région à Amazon

Emmanuel Macron, pour servir les intérêts d’une multinationale polluante, a sacrifié des milliers d’emplois et accru le nombre de travailleurs pauvres en pleine crise du pouvoir d’achat. Et tout cela avec la complicité d’élus locaux comme dans la métropole dijonnaise.

Articles de la même thématique : Commerce

Sortie du livre « Un monde sans restaurant »

Le collectif d’édition Niet ! a le plaisir de vous annoncer la sortie d’Un monde sans restaurants, nouvelle traduction de l’américain du livre Abolish restaurants du collectif Prole.info (http://prole.info)
Ce livre sera disponible à partir du 14 janvier 2022 en librairie et dans les lieux militants.