Les Lentillères s’enracinent même au cinéma !



Le dimanche 10 septembre et pour plusieurs semaines de programmation, « Une île et une nuit », le long-métrage collectif de fiction fabriqué ces deux dernières années au Quartier Libre des Lentillères, sera à l’affiche du cinéma l’Eldorado à Dijon.

En cette période de discussions avec une mairie toujours prompte à salir l’image des Lentillères à coups de propos mensongers et d’imagerie anxiogène, la programmation de ce film est l’occasion de faire découvrir les Lentillères aux Dijonnais-es à travers le regard de celles et ceux qui le vivent et le font vivre : un quartier multiple, généreux, subversif, vivant, magique, bigarré, poétique, polyglotte, enragé, complexe, résistant, coloré, verdoyant… unique.

Dimanche 10 septembre au cinéma l’Eldorado – soirée festive, à prix libre

  • 19h : projection du film Une île et une nuit présentée par les Pirates des Lentillères
  • 21h : concert de TisDass, groupe de blues touareg venant du Niger, actuellement en tournée en Europe et apparaissant dans le film
  • buffet et boissons cosmopolites préparés par des habitants du Quartier

Puis, les semaines suivantes, une dizaine de séances du film seront programmées à l’Eldorado, détails à venir sur le programme du cinéma : https://cinemaeldorado.wordpress.com/

JPEG - 516 ko

Une île et une nuit , un film des Pirates des Lentillères

2021-2023 / 1h40 / 11 langues différentes, sans sous-titres

Synopsis
Autour du feu, voyageurs et pirates se racontent leurs souvenirs, leurs rêves, leurs batailles. D’une langue à l’autre, de récit en récit se font entendre le grondement de la tempête et le bruissement des feuilles, les sirènes menaçantes et les danses endiablées, le choc des sabres et le chant des oiseaux. Jusqu’à l’aube se dessinent mille et un chemins de cette île imaginaire mais pourtant bien réelle.

À propos du film et de son contexte

Une île et une nuit est un film de fiction réalisé collectivement au cours des deux dernières années par les habitant-es et usagèr-es du Quartier Libre des Lentillères, lieu autogéré s’étendant sur les dernières terres maraîchères de la ville de Dijon.

Ces 8 hectares ont été occupés et remis en culture depuis 13 ans, en résistance à un projet d’« écocité » en béton qui les menace encore aujourd’hui. Au milieu de la ville, ces espaces en friche et ces maisons abandonnées se sont transformées en un quartier autogéré aux multiples usages, faisant s’entremêler habitat collectif, maraîchage, jardinage, auto-construction, événements festifs et culturels, etc. C’est un lieu de luttes et de solidarités en tous genres ainsi qu’une véritable réserve de biodiversité.

Dans ce film nous utilisons le prisme de l’imaginaire pour parler du réel, de ce que nous vivons ici, de comment nous y sommes arrivé-es, de ce que nous y cherchons et de contre quoi nous nous battons chaque jour. C’est une fiction musicale et dansée, sans héros ni héroïne, avec des maisons qui sont des bateaux (et inversement), des pirates de toutes sortes et tout plein de langages différents… Bref, le Quartier Libre des Lentillères c’est une île aux trésors à travers le regard du cinéma !

Auto-produit, auto-diffusé, basé sur la participation bénévole, ce film tourné sur pellicule argentique 16mm s’est construit au fil de la vie du lieu, en corrélation avec celle-ci, au rythme des événements et des saisons. De l’écriture au montage en passant par le tournage, chaque étape a été collective et participative, dans une démarche de partage de savoir-faire ouverte à tou-tes.

La musique du film est constituée de morceaux originaux composés pendant la réalisation du film ainsi que de morceaux pré-existants provenant de groupes qui nous soutiennent et qui ont joué au Quartier par le passé.

La diffusion d’Une île et une nuit se fera en plusieurs étapes et de différentes manières. Projeté toujours à prix libre ou gratuit – dans cette continuité non-marchande – nous commencerons par une tournée de projections qui démarrera au niveau local, aux Lentillères bien sûr, puis à Dijon et alentour. Nous élargissons le cercle en partant cet été 2023 sur les routes de Bourgogne-Franche-Comté puis vers le reste de la France à l’automne.

Au-delà du plaisir de partager cette création à un public large et diversifié, cette tournée est l’occasion de transmettre par la rencontre notre expérience de lutte, d’autogestion et d’inventions de formes de vies collectives portées vers le bien-vivre pour tou-tes et respectueuses du vivant.

contact : piratesdeslentilleres[a]riseup.net
site web : www.piratesdeslentilleres.net

JPEG - 658.4 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Bétonisation

La cabanade contre L’A69 - 10-11 Février

« Fort·es d’énergies créatrices, d’imagination et de partage des savoirs, animé·es par une volonté d’accueil et une soif de connaissance, nous vous invitons à venir avec vos camarades et vos joies pour concrétiser vos idées de cabanes ou trébuchet, de chansons ou banderolles, d’écoute et de soin le week end du 10-11 février pour un chantier festif, respectueux et déterminé à faire pousser les racines de la résistance face à l’A69. »

Articles de la même thématique : Défense des Lentillères

[Dijon] Marché des Lentillères à prix libre

Le Quartier Libre des Lentillères organise tous les jeudis de 17h à 19h un marché à prix libre : une occasion pour profiter des diverses productions mais aussi de se rencontrer, visiter les jardins, se donner des nouvelles et passer un bon moment sans oublier que la lutte continue pour que le Quartier Libre des Lentillères continue d’exister !

Appel à manifestation pour l’autonomie des terres

Le Quartier Libre des Lentillères appelle à manifester le 13 mai prochain en soutien aux luttes locales qui s’opposent à l’artificialisation des terres et pour l’autogestion des territoires