[Moirans-en-Montagne] Les Jardins partagés des Quarrés attirent les candidatures : l’intérêt général, parlons-en !


Jura

Contre-communiqué en réponse au maire de Moirans

À la suite de la distribution de l’appel à candidatures pour les jardins partagés des Quarrés, nous nous réjouissons d’avoir fait émerger le débat sur le bétonnage de 8 hectares de terrains agricoles et naturels.

La réponse de M. Long — maire de Moirans-en-Montagne, et 1er vice-président de Terre d’Émeraude Communauté en charge de l’attractivité économique et de l’emploi —, sous forme de maigre catalogue de mesures « vertes » et de défense de l’intérêt général, ne nous a pas convaincu⋅es du bienfondé de bétonner 8 hectares de bois et de prés fertiles et riches en biodiversité, alors que la commune ne compte plus que 2% de terres agricoles et 2 fermes pour nous nourrir.

JPEG - 209.1 ko

« Désimperméabiliser les sols » en ville pour bétonner une zone inondable, ou recréer une « trame végétale » pour justifier la destruction d’un corridor écologique d’intérêt régional... Où est la cohérence ? Pourquoi se cacher derrière ces mots du développement durable, si ce n’est pour satisfaire encore et toujours l’idéologie de la croissance et les intérêts privés ?

Se retranchant derrière la défense de l’emploi, il occulte le fait que nulle part en France les promesses de maintien ou de développement d’emplois qui justifient l’aménagement de ces zones ne sont tenues, ou alors en supprimant des centaines d’emplois ailleurs et en recréant quelques dizaines, à grand renfort d’investissements publics et de profits privés.

Quant à la défense de l’intérêt général, nous rappelons que celui-ci ne tombe pas du ciel : c’est une construction sociale qui reflète dans nos sociétés les rapports de force, de classe, de racisation et de genre. Qui d’autre qu’un homme ayant fait carrière dans l’industrie pour se convaincre que l’avenir des jeunes du territoire sera amélioré par du béton et du plastique ?

« Les nombreuses candidatures reçues pour une parcelle de jardin partagé montrent que la population moirantine a besoin d’autre chose pour vivre, et nous appelons toutes celles et ceux qui n’ont pas voulu y croire à les rejoindre : ce jardin partagé verra le jour ! »
Camille, des Soulèvements de la Terre Haut-Jura

Ce que Monsieur le Maire présente aujourd’hui comme une fausse information est en fait de l’anticipation. Il faudra peut-être quelques mois ou quelques années aux élus pour se rendre compte qu’une régie agricole pour fournir la restauration collective, un espace test pour favoriser l’installation de nouvelles paysannes et des jardins partagés pour créer de nouvelles solidarités entre habitant⋅es sont les projets qui s’imposeront aux Quarrés. Encore faut-il vouloir débattre de l’intérêt général et imaginer au-delà de l’existant les emplois de demain.

Pour nourrir ce débat, nous comptons sur Terre d’Émeraude Communauté pour :

  • remplir son obligation légale de publication de l’étude d’impact du projet, essentielle à tout débat démocratique
  • expliquer comment elle va la compléter pour respecter la démarche Éviter-Réduire-Compenser après l’avis critique de la MRAE du 29/12/2023
  • indiquer à la population quelles entreprises ou activités sont demandeuses de l’aménagement de cette zone, avec leurs besoins en foncier
  • faire le bilan de ses actions et projets en matière d’« actions agro-environnementales », compétence inscrite dans ses statuts.

Les Soulèvements de la Terre du Haut-Jura s’engagent à défendre ces terres mais surtout les besoins vitaux des habitant⋅es : un environnement préservé, une alimentation saine et locale, des liens plus forts entre elles et eux. Rendez-vous le dimanche 14 avril pour ouvrir les possibles !

Le comité Haut-Jura des Soulèvements de la Terre



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Programme perpétuel des Lentillères

Envie d’arreter le capitalisme ? De faire du pain ? Ou d’en apprendre plus sur les zappatistes, de faire du maraîchage, d’écouter un bon concert de punk, de réparer ton vélo, d’apprendre à conduire dans une auto-école buissonière ? Voici toutes les activités rejoignables du quartier libre des Lentillères ! Dans ce programme perpetuel de l’année 2024, les collectifs du quartier t’expliquent comment et pourquoi les rejoindre.. à toi de jouer !

[Moirans-en-Montagne] La Fête aux Quarrés : Stopper le béton, jardiner ensemble

Dimanche 14 avril dès 11 heures — 2e rond-point du contournement de Moirans-en-Montagne (39) — Grande journée pour des jardins partagés et la sauvegarde des Quarrés
Cantine conviviale à midi, marché paysan, visites et inventaires naturalistes, prises de parole, atelier photo, grimpe dans les arbres, balades à dos d’âne, chorales, concert et bal trad’…

Articles de la même thématique : Bétonisation

Mairie de Dijon : les Illusionnistes de l’urbanisme

François Rebsamen fait marche arrière sur la destruction programmée du petit Verger de Larrey, au nom du besoin d’espaces de respiration en ville et du respect de la volonté des habitants. Habile tour de passe-passe destiné à détourner les regards du saccage à grande échelle des derniers espaces de nature en ville. Décryptage.