[Moirans-en-Montagne] Les Quarrés : zone d’activités ou jardins partagés ? Le débat est ouvert !


Jura

Au matin du 2 mars, les Moirantin⋅es ont trouvé dans leurs boîtes aux lettres un « Appel à candidatures pour les jardins partagés des Quarrés ». Alors qu’un projet d’extension de zone industrielle menace de détruire les terres cultivées des Quarrés, les Soulèvements de la Terre Haut-Jura ouvrent le débat par un courrier satirique.

Le comité local du Haut-Jura soulève la Terre d’Émeraude contre l’artificialisation des sols
Utilisés jusque là pour notre alimentation, près de 8 hectares sont menacés de bétonnisation. Il s’agit de prés en lisière de bois, de bonne qualité agronomique, mais aussi d’une zone humide baignée par le Murgin, avec les bienfaits écologiques qui en découlent.
Au vu de ce que nous savons maintenant de l’effondrement de la biodiversité et de l’emballement climatique, nous pensons que le classement de ce terrain en zone à urbaniser pour l’industrie il y a une dizaine d’années, mérite d’être remis en question.

JPEG - 867.8 ko

Une destruction irrémédiable de biens communs au profit du privé, subventionnée par des fonds publics
Terre d’Émeraude Communauté voudrait subventionner l’agrandissement d’une entreprise privée, au prix de la destruction des 2% de sols nourriciers qu’il reste sur la commune de Moirans. Nous contestons ce choix rétrograde. Il est grand temps de changer de logique.

Semer les premières graines d’un futur désirable
Les Quarrés doivent rester un espace naturel et agricole. Nous défendrons cette zone en tissant des liens sensibles et forts entre nous, et avec les êtres qui nous sont chers. Voilà pourquoi nous lançons l’idée concrète de jardins partagés sur place.

La Fête aux Quarrés
Dimanche 14 avril, les Soulèvements de la Terre Haut-Jura et leurs ami-es organisent LATE AUX QUARRÉS. Nous y donnons rendez-vous aux habitant-es de Moirans-en-Montagne et bien au-delà : à tous ceux que le soin au monde du vivant importe ; à toutes celles qui comptent bien reprendre en mains le sort de notre territoire.
Cette journée conviviale commencera par une déambulation dans Moirans le matin, avant une cantine champêtre aux Quarrés, avec marché paysan, balades naturalistes, atelier potager et rencontre des jardins populaires, promenades à dos d’âne, grimpe d’arbres et greffes sauvages, chorales et musique, etc. L’affiche et le programme détaillé seront bientôt dévoilés.

« En distribuant cet appel à candidatures pour un jardin partagé, nous voulons nous projeter et imaginer ensemble ce que serait l’avenir de Moirans-en-Montagne si commune et communauté de communes œuvraient pour l’intérêt de la population : un cadre de vie sain, une vie sociale riche et une alimentation locale de qualité, plutôt qu’une course à la croissance industrielle qui aggrave les crises et les inégalités. »
Camille, des Soulèvements de la Terre du Haut-Jura


P.-S.

Présentation du projet (infos issues de l’avis de la MRAE, faute de publication — pourtant obligatoire — de l’étude d’impact par le maître d’ouvrage) :

"Le projet, porté par la communauté de communes Terre d’Émeraude Communauté, concerne la création d’une zone d’activités économiques dénommée « Les Quarrés » sur la commune de Moirans-en-Montagne dans le département du Jura (39).

Le projet de ZAE « Les Quarrés » est localisé à l’ouest des zones urbanisées de Moirans-en-Montagne, à proximité de la route départementale RD470 qui relie Orgelet à Saint-Claude. Il s’implante en face d’une zone d’activités industrielles existante (zones industrielles nord et ouest du Vernoire), et à proximité de la station d’épuration communale.

D’une surface totale de 7,92 ha, le secteur du projet (dit zone d’implantation potentielle ou ZIP dans l’étude d’impact) est actuellement occupé par des boisements (4,17 ha) et des prairies pâturées (3,75 ha). Un cours d’eau, le Bief du Murgin, borde la partie est du site et le traverse à son extrémité sud-est, avant de rejoindre le lac de Vouglans situé à environ 1,4 km à l’ouest.

L’étude d’impact indique que le projet comprendra 12 lots de surface comprise entre 1 500 et 20 000 m² représentant une surface totale de 5,2 ha pour l’accueil d’activités diverses (usage industriel, artisanal, commercial, entrepôts, bureaux ou services)."

Ce projet d’un autre temps ne s’appuie sur aucune étude de marché (une seule entreprise candidate est connue) ou d’emplacements alternatifs (les friches industrielles sont pourtant nombreuses dans la région), semble imposé par un chantage à l’emploi du plus gros employeur de la commune, repris à leur compte par le Maire/Vice-Président en charge de l’attractivité économique et par le précédent Préfet. Il entre en contradiction avec l’objectif de Zéro Artificialisation Nette, de préservation de la biodiversité et de développement d’une agriculture locale diversifiée, portées par le Pays Lédonien et — dans les discours sinon dans les faits — par Terre d’Émeraude Communauté.


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Programme perpétuel des Lentillères

Envie d’arreter le capitalisme ? De faire du pain ? Ou d’en apprendre plus sur les zappatistes, de faire du maraîchage, d’écouter un bon concert de punk, de réparer ton vélo, d’apprendre à conduire dans une auto-école buissonière ? Voici toutes les activités rejoignables du quartier libre des Lentillères ! Dans ce programme perpetuel de l’année 2024, les collectifs du quartier t’expliquent comment et pourquoi les rejoindre.. à toi de jouer !

Articles de la même thématique : Bétonisation

[Moirans-en-Montagne] La Fête aux Quarrés : Stopper le béton, jardiner ensemble

Dimanche 14 avril dès 11 heures — 2e rond-point du contournement de Moirans-en-Montagne (39) — Grande journée pour des jardins partagés et la sauvegarde des Quarrés
Cantine conviviale à midi, marché paysan, visites et inventaires naturalistes, prises de parole, atelier photo, grimpe dans les arbres, balades à dos d’âne, chorales, concert et bal trad’…

Mairie de Dijon : les Illusionnistes de l’urbanisme

François Rebsamen fait marche arrière sur la destruction programmée du petit Verger de Larrey, au nom du besoin d’espaces de respiration en ville et du respect de la volonté des habitants. Habile tour de passe-passe destiné à détourner les regards du saccage à grande échelle des derniers espaces de nature en ville. Décryptage.