Municipales : je préfererais ne pas

Je préfèrerais ne pas voter.
Éloge du silence.

I would prefer not to.

Je préfèrerais ne pas voter. Éloge du silence et de l’absence, comme Bartleby qui déjoue et débecte son employeur parce qu’il s’absente. Apprendre à écouter le silence dans ce qu’il porte d’objection et de mondes nouveaux.

Municipales : Je préfererais ne pas

Ce podcast est issu d’une émission de Vacarme en Réunion, réalisé le 24 avril 2017 pour les élections présidentielles. N’hésitez pas à écouter l’émission dans son intégralité.

– Extraits

La Salamandre (film d’Alain Tanner)
Bartleby (film de Maurice Ronet)
Daniel Pennac à propos de Bartleby
Le silence (Salut c’est cool)
Éloge du silence (extrait de l’émission Des idées sous les platanes de France culture)



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Élections

Élections régionales : la course à l’islamophobie est lancée

Lundi 16 novembre avait lieu la séance plénière du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Entre le candidat des Républicains Gilles Platret, actuel maire de Chalon-sur-Saône, et le candidat raciste Julien Odoul, actuellement agitateur médiatique pour le rassemblement national, la campagne pour les prochaines élections régionales est lancée, et elle prend des airs de course à l’islamophobie.

Réinventer la ville pour s’adapter aux urgences climatiques et sanitaires

Un collectif de 10 associations de quartier de Dijon, s’adresse aux candidats au 2e tour des élections municipales et leur demande de faire connaître par écrit aux associations et aux Dijonnais les mesures concrètes qu’ils s’engagent à mettre en œuvre lors du mandat qui leur sera confié.

Lettre ouverte des Lentillères en ces temps électoraux

Les partis espèrent-ils réellement aujourd’hui se réapproprier nos luttes en isolant la dimension écologique alors qu’elles se sont construites de bien d’autres pratiques et convictions indissociables ?