Rassemblement de soutien au peuple palestinien à Dijon ce vendredi



Depuis plusieurs semaines l’armée israélienne, les colons, les bandes fascistes et racistes des suprémacistes israéliens, multiplient les agressions à l’encontre des Palestiniens de Jérusalem : interdiction d’accès à la vieille ville de Jérusalem et aux lieux saints en ce mois de ramadan, provocations et agressions permanentes de la part des colons, appels au meurtre...
Rassemblement vendredi 14 place du Bareuzai.

Suivi: 1 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Interdiction du rassemblement par la préfecture de Dijon

    Les flics sont présents en nombre sur la place du Bareuzai

Rassemblement vendredi 14 mai à 17h, place du Bareuzai

Israël = Apartheid, la France complice !

L’ accusation d’apartheid vient de :

  • R. Falk, rapporteur spécial de l’ONU pour les territoires occupés en Palestine.
  • B’tselem, ONG israélienne des droits de l’homme.
  • Human Rights Watch, ONG de défense des droits de l’homme.
    Apartheid : définition de l’ONU (résolution 3068) : reprise par la CPI : « régime institutionnalisé d’oppression systématique et de domination d’un groupe racial sur tout autre groupe racial ou tous autres groupes raciaux dans l’intention de maintenir ce régime »

L’apartheid est considéré comme un « crime contre l’humanité ».

En Israël,
En 2018 la loi légitimant Israël comme « Etat nation du peuple juif » fait de tout juif, où qu’il vive, un citoyen de droit d’Israël où il peut jouir de tous les droits du citoyen.
De par cette loi, le Palestinien israélien, parce qu’il est un non-Juif est considéré comme un sous citoyen.
Il est - entre autres injustices - privé, par exemple, du droit de construire. Et les Palestiniens nés en Palestine, réfugiés des guerres de 1948 et de 1967 ne peuvent pas retourner sur leurs terres.

En Cisjordanie, (territoire palestinien considéré comme « occupé » selon les résolutions du conseil de sécurité de l’ONU) et notamment dans la vallée du Jourdain (la plus fertile), le Palestinien est soumis à l’armée juive israélienne, aux tribunaux militaires israéliens, à la police israélienne, aux interdictions d’entrée et de sortie israéliennes, aux interdictions de construire, au vol de terres et d’eau, à la colonisation israélienne.

À Jérusalem-Est, (territoire palestinien considéré comme « occupé » selon les résolutions du conseil de sécurité de l’ONU), c’est encore la loi des israéliens juifs qui domine : interdictions de construire, destructions de maisons palestiniennes, colonisation par des Juifs israéliens, quartiers dits « arabes » quasi dépourvus de services municipaux : écoles, égouts, nettoyage, routes, services postaux... volontairement négligés par les Israéliens.

À Gaza , les deux millions d’habitants (la plus forte densité mondiale de population) sont enfermés dans cette prison à ciel ouvert : blocus par voie terrestre (barrières "dites de sécurité"), maritime (limitation de zones de pêche), aérienne (surveillance permanente par drones israéliens).
Une population largement réduite à la misère.

Et pourtant...
Israël n’est pas sanctionné malgré toutes les résolutions de l’ONU, jamais respectées, jamais appliquées. (Nous demandons la fin des accords d’association qui lient ce pays à l’Union européenne).
Israël est considéré par l’UE comme un pays ami, (seul pays non européen à bénéficier du financement de recherches scientifiques prévu par le programme européen d’Horizon 2021).
Israël est considéré comme un modèle pour son programme de vaccination (qui en fait ne concerne que les Israéliens, ignore les Palestiniens), pour ses services de surveillance des populations qui sont exportés, même vers les pays dictatoriaux.

Tant qu’Israël bénéficiera d’impunité, nous, citoyens, utiliserons le BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions) pour lutter contre ce régime d’apartheid.

Collectif 21 Pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens
AFPS 21 (Association France Palestine Solidarité), Amnesty international 21, ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France), ATTAC, CCFD-Terre solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), Cimade, CGT 21, CNT 21, EELV, Ensemble, France Insoumise, FSU 21, JMFB (Jeunesse Musulmane de France Bourgogne), MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente), MRAP, Mouvement de la Paix, NPA, Palestine -Amitié d’Al-Rowwad 21, Parti de Gauche, PCF, Solidaires 21, UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

Jérusalem : la population palestinienne en danger. Tragique illustration actuelle de l’apartheid

Depuis plusieurs semaines l’armée israélienne, les colons, les bandes fascistes et racistes des suprémacistes israéliens, multiplient les agressions à l’encontre des Palestiniens de Jérusalem : interdiction d’accès à la vieille ville de Jérusalem et aux lieux saints en ce mois de ramadan, provocations et agressions permanentes de la part des colons, appels au meurtre... Dans le même temps, des dizaines d’habitants palestiniens du quartier de Sheikh Jarrah sont menacés d’une expulsion imminente de leurs maisons, plusieurs familles du quartier de Silwan ont vu leurs maisons détruites, alors que des centaines d’autres menaces de destruction de maisons pèsent sur les familles palestiniennes de Jérusalem.
La France doit cesser de renvoyer dos à dos l’oppresseur et l’opprimé, elle doit, enfin, s’exprimer de manière claire et nette et poser des actes sanctionnant les crimes de l’occupant. En tant que membre permanent, elle doit en urgence demander la convocation du Conseil de Sécurité de l’ONU.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Palestine

Nouveau rassemblement pour la Palestine ce vendredi

"La dépossession des palestiniens se poursuit sous nos yeux.
Nous appelons toute personne attachée aux droits humains universels à se mobiliser. Nous ne pouvons plus rester silencieux !"
Rassemblement vendredi 21, à 17h place du Bareuzai.

Articles de la même thématique : Impérialisme, colonialisme

[En images] Malgré l’interdiction quelques dizaines de personnes ont manifesté leur soutien au peuple palestinien

Suite aux opérations de nettoyage ethnique dans certains quartier de Jérusalem Est et aux bombardement d’Israël contre une partie des territoires palestiniens, une manifestation était appelée vendredi 14 mai pour soutenir les palestinien·nes. Dans l’après-midi, la préfecture a annoncé l’interdiction du rassemblement pour des raisons absurdes, ce qui n’a pas empêcher quelques dizaines de personnes d’être présentes place du Bareuzai.

Nouvelles du Rojava : entretien avec un internationaliste

Récemment des articles appelant à une mobilisation en Europe et partout dans le monde suite à de nouvelles attaques de l’armée turque contre l’administration autonome du Rojava ont été publiés sur de nombreux sites militants. Parce que nous avons un ami là-bas en ce moment, nous avons décidé de lui demander de nous raconter ce qu’il s’y passe.