Rencontres intergalactiques à la zad : Premières journées

Quelques personnes des Lentillères ont répondu à l’invitation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes pour participer aux discussions qui y ont lieu cette semaine. C’est l’occasion de relayer ces rencontres sur Dijoncter.

Le programme est tellement dense que vos reporters dévoué.es ne pourront établir qu’un récit partiel des rencontres...

Premier jour des rencontres intergalactiques

Nous arrivons en milieu de journée à Notre-Dame-des-Landes sur le site des rencontres établi dans le champ qui jouxte l’Ambazada. Y sont déjà installées : la cantine des Schmrutz, le four de l’Internationale Boulangère Mobile, la scène pour les concerts, le chapiteau de la mutmat, l’espace enfant organisé par la Bulle (collectif rennais de garde d’enfants pendant les luttes), l’énorme camion qui fait office de bar, le « barbar », ...

JPEG - 663.4 ko
JPEG - 860 ko
JPEG - 869.1 ko

La fidèle équipe de traduction simultanée bla est également présente, à l’étage de l’Ambazada. Les radios circulent dans le public pour pouvoir assister aux discussions en espagnol et en anglais.

Enfin, covid oblige, les participant.es se masquent en entrant dans l’Ambazada, - comme au bon vieux temps !!

JPEG - 606.1 ko
Palestine

Nous commençons ces rencontres par la projection du film « Le char et l’olivier » (2019) de Roland Nurier sur l’histoire de la Palestine, de son origine à nos jours.

JPEG - 1.5 Mo

Ensuite, Pierre Stambul, membre de l’Union Juive Française pour la Paix, nous raconte la situation actuelle en Palestine, notamment à Gaza, où 2 millions de personnes sont enfermées sur un rectangle de 10km sur 40km.

Hong-Kong

Après le repas du soir, nous assistons à une présentation du mouvement des parapluies de 2014 à Hong kong, puis de la lutte des deux dernières années, par une militante hong-kongaise. De nombreuses images sont projetées, notamment sur les occupations d’université et la répression des milices pro-chinoises et du gouvernement chinois.
Depuis juillet 2020, la fameuse loi de sécurité est passée. Plusieurs dizaines de personnes ont déjà été arrêtées sous le coup de cet loi répressive.

JPEG - 619.7 ko
JPEG - 489.5 ko

Deuxième journée

Le temps est maussade mais la pluie n’effraye pas les plus de 300 personnes déjà présentes aux rencontres. Tout le monde se regroupe sous les structures pour manger les salades et le gaspacho délicieux de la cantine.

Amérique latine

Abya Yala : « Terre dans sa pleine maturité » à la place de « continent Américain »

En ce début d’après-midi, nous assistons à une présentation des brigades d’observation des droits humains au Chiapas face à la militarisation du territoire zapatiste par le collectif Lumaltik Herriak, une association basque de soutien aux communautés zapatistes.

Intervention des membres du réseau de la Sexta (sixième déclaration des zapatistes en 2005).

Résistance à des méga-projets soutenus par le nouveau président Obrador.
Au sud du Mexique, le gouvernement mexicain veut créer une boucle ferroviaire, le "train Maya". Ce projet touristique irait du Yucatan jusqu’à l’entrée du golf du Mexique et relierait des sites archéologiques mayas et des stations balnéaires.Il menace les espaces naturels tout au long de son trajet. Il vise à drainer le flot intarissable de touristes arrivant à Cancun, l’une des plus grandes stations balnéaires mondiales. L’EZLN a défilé pour s’opposer au projet qui menace certains de ses territoires et qui s’insère dans un projet d’aménagement capitaliste beaucoup plus ample. Il est en effet également censé se connecter à un autre train inter-océanique de marchandises lui même connecté à un mega-projet en cours : celui de la construction de milliers d’éoliennes construites dans l’isthme de Tehuantepec, de "l’énergie verte" pour les multinationales européennes.

Les communautés indigènes résistent également à la construction au sud de la capitale Mexico, de deux centrales thermoélectriques : le projet PIM et à celle de l’aéroport de Santa Lucia.
#yoprefierolavida

Retour sur les rencontres internationales des femmes.
Les deuxièmes rencontres en 2019 étaient dédiées aux violences faites aux femmes. Il était prévu un déroulé en trois jours : une journée pour dénonciation, une autre pour l’organisation collective et les moyens de réponse, et un troisième pour la fête.
Les dénonciations étaient tellement nombreuses que les trois jours ont été dédiés à ça. "Comment ça se fait qu’il faille que vous veniez au fond du Chiapas pour ếtre écoutées ?"
Le territoire zapatiste est le seul territoire où il n’y a pas eu de féminicide depuis des années et des années. Il n’y a pas d’absence de violence disent-elles mais une prise en charge des violences par les femmes sur une base de justice réparatrice et pas punitive en s’appuyant sur ce que la femme qui a subit la/les violences souhaite.

La suite... demain !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Zad Notre-Dame des Landes

Zadenvies : compte-rendu des discussions

Après 5 journées de Rencontres Intergalactiques (dont les compte-rendus sont en ligne sur dijoncter : 1er et 2e journée, 3e journée, 4e journée et 5e journée) , l’Ambazada accueillait Zadenvies pour un week-end de discussion centrée autour de l’écologie.
Quelques personnes des Lentillères avaient répondu à l’invitation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes pour participer aux discussions qui y avaient lieu. C’est l’occasion de relayer ces rencontres sur Dijoncter.

Rencontres intergalactique à la zad : 5e journée

Quelques personnes des Lentillères ont répondu à l’invitation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes pour participer aux discussions qui y ont lieu cette semaine. C’est l’occasion de relayer ces rencontres sur Dijoncter. Au programme de cette 5e journée : Hirak algérien, mouvement Yoallahsuuren et réflexion anthropologique sur nos rapports à la production.

Articles de la même thématique : Discussion - Débat

Rencontres intergalactiques à la zad : troisième journée

Quelques personnes des Lentillères ont répondu à l’invitation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes pour participer aux discussions qui y ont lieu cette semaine. C’est l’occasion de relayer ces rencontres sur Dijoncter. Au programme de cette troisième journée : cantines de lutte, communalisme libertaire et abolition de la police.