Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

S2 EP8 - Kazakhstan et censure numérique



L’irruption insurrectionnelle au Kazakhstan a débordé soudainement et brièvement le pouvoir en place. Violente et meurtrière, la répression a été savamment construite à partir d’un shutdown total sur la circulation de l’information.

Le soulèvement qui secoue le Kazakhstan a débuté dans la petite ville de Zhanaozen suite à une augmentation démesurée du prix du gaz. En deux jours, la révolte s’est répandu dans l’ensemble du pays. Les manifestant.e.s s’emparent d’infrastructures étatiques, d’aéroports, avant qu’une répression sanglante ne s’abattent sur elleux.

Comme au Soudan, en Inde ou en Birmanie, l’accès à internet a été restreint dès le premier jour de la contestation. Un phénomène partagé par les régimes qui affrontent la colère populaire : le contrôle et l’accès à l’information sont désormais un combat sur la toile comme dans la rue pour les luttes dans le monde.

Saison II :: : EP8 - Kazakhstan et censure numérique

SOURCES
Pour des articles poussés sur le Kazakhstan et la géopolitique en Asie Centrale en français :
Novastan.org / Eurasianet / Global Voices
en anglais :
Radio Free Europe / Azattyk / Russian Free Press

Censure numérique :
Accessnow.org / Global Voices advox / Open Observatory / La Quadrature du Net

MUSIQUES
Cypher réunissant des rapeurs kazakhstans
Smerch – Songy Tandau
Tonicola - Salamaleikum Aktau

VISUEL
Carte du Kazakhstan éditée par l’université du Texas, Wikimedia Commons.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Réseaux sociaux

Révoltes et réseaux sociaux : le retour du coupable idéal

Les révoltes qu’ont connues de nombreuses villes de France en réaction à la mort de Nahel ont entraîné une réponse sécuritaire et autoritaire de l’État. Ces évènements ont également réactivé une vieille antienne : tout cela serait dû au numérique et aux réseaux sociaux. On aimerait railler cette rhétorique ridicule si seulement elle n’avait pas pour origine une manœuvre politique de diversion et pour conséquence l’extension toujours plus dangereuse de la censure et du contrôle de l’information.

Elon Musk bannit CrimethInc. de Twitter à l’instigation d’un troll d’extrême droite

Le 25 novembre, à la demande d’un troll d’extrême droite, Elon Musk a suspendu le compte Twitter @crimethinc. L’objectif de Musk en acquérant Twitter n’avait rien à voir avec la « liberté d’expression » - il s’agissait d’une démarche partisane visant à faire taire l’opposition tout en ouvrant un boulevard à l’extrême droite. Cela met en évidence les dangers de dépendre des plateformes de médias sociaux appartenant aux grandes entreprises.

Articles de la même thématique : Pression - Censure

Université populaire de la Maison-phare : Liberté d’expression : quelles limites pour les associations ?

Liberté d’expression : qu’en est-il aujourd’hui pour les associations et organisations ? Quels effets a eu, par exemple, le Contrat d’Engagement Républicain sur l’expression politique et les prises de positions associatives dans le débat public ? Les acteurs et actrices du monde associatif sont-ils oui ou non soumis à une restriction du droit à l’expression d’une opinion politique ?