[Théâtre] Punctum diaboli aux Lentillères



Attention la date a été reculée d’un jour !

MERCREDI 18 SEPTEMBRE À 20 H, La Compagnie des Oubliettes viennent (re)jouer leur spectacle à la Grange Rose des Lentillères : « PUNCTUM DIABOLI »,théâtre clownesque, pot pourri historique sur la persécution des femmes :

  • A lire émerveillé.e : La Renaissance, une époque lumineuse, riche en découvertes, où l’on se souviendra de ces hommes illustres qui ont marqué durablement l’Europe et le monde entier !
  • A lire dramatiquement : La Renaissance, une époque sombre, riche en oppressions, où l’on oubliera que ces hommes illustres y ont marqué durablement le corps des femmes…
  • A lire commercialement : Venez redécouvrir avec France et Frénégonde cette face cachée de l’Histoire ! Un voyage captivant et piquant au travers de l’image de la Sorcière, sous fond de domination patriarcale et capitaliste.
  • A lire neutre et plus rapidement : Offre valable pour personnes consentantes, dans la mesure de votre sensibilité face à certaines scènes de violence(*).
    Ouuuu

« France et Frénégonde, fantômes clownesques de l’Histoire, nous invite à une lecture critique voire politique de ces détails de l’Histoire qui mirent feu aux bûchers des sorcières. »

Venez nombreux-ses !!



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Grève et manifestation des sages-femmes

Pour la 4e fois cette année, les sages-femmes CFDT de Côte-d’Or seront en grève. Le 7 octobre, en soutien au mouvement de grève national, elles descendront dans la rue pour défendre leur profession. Mais leur colère dépasse de simples revendications personnelles ou locales. Car des conditions de travail des sages-femmes dépendent le bien-être des femmes qu’elles prennent en charge.

Articles de la même thématique : Chasses aux sorcières