Utiliser Tails - Petit manuel

Brochure d’un petit tutoriel pour utiliser le système d’exploitation qui tient sur une clef USB - TAILS. Utile pour ce qui touche à la sécurité informatique et relativement simple d’usage.

• Tails est un système dit live. Ça veut dire qu’il ne s’installe pas sur un ordinateur. Il s’installe généralement sur une clé USB (ou une carte SD ou même un DVD). Lors de son utilisation, l’ordinateur fonctionne uniquement sur cette clé. D’ailleurs, cet ordi peut ne pas avoir de disque dur, son système d’exploitation habituel peut être complètement planté ou surchargé, peu importe, ça marchera pareil, il ne s’en servira pas.
• C’est ce qui lui permet d’être amnésique. Par défaut, Tails est conçu pour ne pas laisser de traces sur l’ordinateur une fois que la session est terminée. La clé utilise uniquement la mémoire vive de l’ordinateur (mémoire plus volatile que le disque dur), qui est nettoyé à l’extinction. Elle est faite aussi pour, par défaut, ne pas installer de nouveaux logiciels (même si l’on verra que c’est possible) et revenir à son état initial après chaque redémarrage. Il est possible d’y stocker des données dans un espace chiffré par une phrase de passe.
• Tails est aussi un système qui vous permet d’être incognito. Il cache les éléments qui pourraient révéler votre identité, votre localisation, le contenu de ce que vous échangez, etc.
• Tails est conçu pour faire de la sécurité informatique, elle est aussi bien utilisée pour des activistes, journalistes, toutes personnes souhaitant limiter ses traces numériques (pour des raisons politiques ou de protection), des mafieux, des militaires, etc. Un environnement minimal, fonctionnel et vérifié est déjà installé (avec de quoi faire un minimum de traitement de texte, traitement d’image, de son, de vidéos, etc.). Elle intègre des outils de chiffrements et de suppression de données qui se veulent simples et tout un tas de protections contre un certain nombre de types d’attaques est pensé.
• Tails n’est pas magique et conserve des limites abordées dans le tutoriel.

Ce petit guide sert de complément à une formation Tails. Il est construit à partir de copier-coller de sites internet ou documents déjà existants, complétés sur d’autres parties par une personne non informaticienne, mais qui s’intéresse à l’autodéfense numérique et en propose des formations depuis quelques années.

Cette brochure ne donne pas les tenants et aboutissants comme peut le faire le guide d’autodéfense numérique (à consulter sur ce lien : https://guide.boum.org/), elle sert plutôt d’accompagnement pour utiliser Tails, avec des astuces, des captures d’écrans, quelques réglages de bugs récurrents qui font abandonner Tails à certaines personnes.

Vous pourrez télécharger ce tutoriel sur infokiosques.net



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Sécurité informatique

Entretien avec LEAP, un projet d’accès chiffré à internet.

On démêle l’internet, les grandes entreprises du web qui vivent de l’exploitation de nos données. Comment peut-on surfer sans tout leur donner ? On en parle avec les gens de LEAP qui nous expliquent comment fonctionne leur projet, en expliquant le chiffrement, le serveur, le VPN, le Riseup VPN, en réfléchissant à qui on fait confiance et pourquoi.

Articles de la même thématique : Anonymisation

La Gazette des confiné·es #11 - Rentrée des demi-classes, 1er mai et sorties sous surveillance

Le 11 mai s’approche, date virtuelle d’une rentrée des classes sous surveillance et dans des conditions flippantes. Les plans du gouvernement et de son conseil scientifiques pour endiguer l’épidémie sont aussi angoissants : ils préfigurent plus des sorties limitées au travail et surveillées à grand renfort d’informatique qu’une véritable libération. Mais avant le 11, concentrons-nous sur le 1er mai !

L’Europe abandonne son application open source contre le covid-19

Article apparu dans ’El Salto’ site d’information libre, le 20 avril, traduit de l’espagnol.
Carmela Troncoso est l’ingénieur en charge du projet bluetooth open source et non traqué pour traiter le problème de covid19, qui a été abandonné par l’Europe une fois développé. Il s’agit de la même technologie proposée par Google et Apple, qui travaillent à la construction d’une nouvelle infrastructure technologique

15h de soutien à Dijoncter.info & à l’informatique libre

Le 1er février, toute la journée et toute la nuit seront rythmées par des discussions, des ateliers et de l’électro en soutien à Dijoncter.info, mais aussi à de nombreux projets qui font vivre l’internet et l’informatique libre aujourd’hui.