Collectif 25 novembre

Créer une solidarité féministe à Dijon ! Nous ne sommes pas seul-e-s et nous pouvons résister : la sororité et la lutte sont nos meilleurs outil.
Facebook

  • Pour un féminisme de combat : soutien à la maison pour les femmes et minorités de genre exilé.e.s !

    Parce que l’irresponsabilité de l’Etat n’a jamais été si grande, les féministes en lutte ne peuvent qu’apporter leur soutien et solidarité à l’ouverture d’une maison pour les personnes exilé.e.s depuis le 7 avril. Face à l’incompétence de l’État, la violence de ses institutions, et sa répression policière sexiste, queerphobe et raciste de plus en plus violente et systématique, nous nous organisons. Nous occupons l’espace qu’on nous refuse. Pour se confiner, il faut déjà une maison.

  • Pour la libre disposition de son corps, la liberté de procréer et l’égalité des droits : un appel des groupes féministes et des organisations syndicales !

    Nous, groupes féministes et organisations syndicales, voulons que la loi aboutisse enfin, et donne accès à la PMA à toutes les femmes et toutes les personnes en capacité de porter un enfant, seules ou en couple, et mette fin à l’hypocrisie actuelle qui oblige encore ces personnes à partir à l’étranger ou à se débrouiller toutes seules.

  • Désormais on se lève, on se casse... et on s’organise !

    2020 est une année de tournant sécuritaire... mais aussi de révolution féministe. En février-mars, nous étions prêt·e·s à sérieusement amocher le patriarcat cis-hétéro, enragé·e·s après la victoire de Polanski aux Césars et les violences policières subies pendant la manifestation du 7 mars à Paris. Malgré la répression gouvernementale, nous ressentons encore les vibrations de ce processus d’émancipation collective, à l’intersection des luttes trans-féministes antiracistes et écolo. La résistance doit continuer !

  • PMA et « bioéthique » : Quel avenir pour la famille ?

    Alors que les anti-PMA réactionnaires se réunissent le 10 octobre à Dijon pour demander le retrait de la nouvelle loi bioéthique, comment se positionner en tant que féministes ? Sortir, ne pas laisser la rue, évidemment. Mais ne rien critiquer de cette loi transphobe ? Profitons-en pour parler familles.

  • Contre-manif : Les anti-PMA hors de nos vues !

    Une manifestation des anti-PMA se profile pour ce samedi 10 octobre à Dijon. Le lieu de rendez-vous n’est pas annoncé, mais nous surveillerons ça de près. Si jamais ils essaient de constituer un cortège ou un rassemblement, nous répondrons présent·e·s.

0 | 10