Émeute

  • Les invisibles

    « il dit qu’il ne savait pas qu’il y avait grève sinon il l’aurait faite ils se mettent d’accord lui et le syndicaliste ils vont tous sortir et nous on contrôle le mouvement jusqu’à la fin les jaunes prennent leurs voitures et sortent dehors toute la manif fait la haie ils sont obligés de rouler au pas à leurs têtes on voit qu’ils ont peur ils ont monté les vitres et bloqué les portières quelques crachats giclent et des coups de pied dans la carosserie »

  • « Ils nous ont tant volés qu’ils nous ont même dérobé notre peur » : insurrection populaire au Chili

    Le Chili vit depuis quelques jours un soulèvement insurrectionnel d’une ampleur inédite. Partie de l’augmentation des prix du ticket de métro, la révolte s’est rapidement généralisée, prenant pour cible le système dans son ensemble — dans un pays qui, depuis le coup d’État mené par Pinochet en 1973, est un laboratoire du néo-libéralisme le plus féroce et où les inégalités sont parmi les plus fortes au monde.

  • À des gilets jaunes qui ont oublié que l’ordre est leur ennemi

    Le samedi 7 septembre à Dijon, à l’occasion de l’acte 43 des gilets jaunes, une partie de ceux-ci avait choisi de déclarer la manifestation et de mettre en place un service d’ordre. Nous sommes quelques-uns à penser que ce choix stratégique est une erreur qui non seulement ne fera pas revenir les déçus du mouvement, mais qui va même accélérer sa décomposition.

0 | 10