Loi asile et immigration

  • Marche des Solidarités - Récit de l’étape Nuits - Dijon

    De Nuits St Georges à Dijon, à toute allure et dans la bonne ambiance - récit d’une étape sous escorte policière, des percus qui résonnent au milieu des vignes, des marcheur.euses sans papiers qui croisent des voitures luxueuses et une préfecture qui reste silencieuse.
    Il reste 9 jours avant la capitale, Paris, l’Elysée, l’objectif final !

  • [Chalon-sur-saône] Stop aux expulsions de la honte !

    La famille Yeganyan a quitté l’Arménie pour rejoindre la France et y habite depuis plus de 5 ans. Le 20 août, la famille a été arrêtée pour être menée dans un centre de rétention dans le but d’être expulsée dans leur pays d’origine. La communauté se mobilise pour contester.

  • Guimba au pays d’Ubu : Imbroglio franco-malien en Côte d’Or

    Guimabe Coulibaly a rendez-vous mardi 21 janvier à l’Ecole nationale de Police de Paris à Vincennes. Le centre de rétention administrative (CRA) est sur place. Pratique quand on s’apprête à expulser un jeune malien de 20 ans. Retour sur sa situation depuis son arrivée en France, suivi d’un texte de sa main, et d’un texte du collectif lycée d’accueil international Le Castel.

  • #LibertéPourGuimba pourquoi tant d’acharnement ?

    Pour Guimba, ancien élève du castel, les étapes dans la procédure d’expulsion continuent et cette fois il est convoqué à l’école de police de Paris, logée à la même adresse que le Centre de Retention Administrative de Vincennes.

  • Entretien avec Guimba, toujours sous une menace d’expulsion

    La préfecture ne voulant toujours pas reconnaître la validité des documents, Guimba est menacé d’expulsion à tout moment. Il nous raconte cette nouvelle phase d’assignation à résidence et pointage au commissariat et comment malgré tous ses soutiens sa situation est bloquée par le préfet.

  • Des lettres de soutien pour Guimba

    Guimba , élève du Castel a reçu une Obligation de Quitter le Territoire Français de la part de la préfecture de Dijon . Les élèves et les professeurs du lycée Castel se mobilisent.

  • Marche pour les droits des jeunes étrangers

    Face aux situations dramatiques des jeunes étrangers que les services de la préfecture condamnent au désespoir et à la clandestinité, ce communiqué est aussi un appel à venir les soutenir au lycée et dans la rue jeudi 13 juin.

0 | 10