Presse locale

  • Oyez bande de gueux.ses ! Un journaliste parisien donne des leçons aux franc-comtois.es !

    Daniel Schneidermann a décidé de parler des manifs anti-pass du Nord Franche-Comté. Vous devez vous demander comment ce bourgeois peut parler d’un territoire et d’une classe sociale qu’il ne connaît pas. Et bien il fouine dans la presse locale, y compris celle que vous lisez actuellement. Après s’être réapproprié le travail de L’Est Républicain et le mien, Daniel Schneidermann décide de donner des leçons à tout le monde : anti-pass, anti-vax, Préfecture du Territoire de Belfort, les fascistes, L’est Républicain et….moi, le blogueur anarchiste.

  • [Montbéliard] L’Est Républicain construit une forteresse au centre-ville

    Que s’est-il passé dans la tête de la direction de L’Est Républicain ? Se protéger de son propre peuple, est-ce nouveau ? Celleux ayant eu la chance de visiter la Cité médiévale de Carcassonne peuvent confirmer que cet énorme édifice ne s’est pas fait en un jour, mais au fil des siècles. La dernière évolution est la plus intéressante, la 3e vague de fortifications à Carcassonne s’est faite à l’intérieur des remparts. La noblesse, le clergé et les commerçants de l’époque se protégeaient de la population qui les entourait, laissant penser à une période qui a connu de nombreuses révoltes paysannes, mais nous ne le saurons jamais complètement…

  • Randall Schwerdorffer, ce très bon client de l’Est républicain

    Il s’est fait connaître suite à ses entretiens calamiteux en marge de l’affaire Daval, ainsi qu’avec de multiples dérapages annexes en ayant encore dernièrement réfuté le terme « féminicide » et dénoncé une justice qui « penche très franchement en faveur des femmes. » Mais Maître Randall Schwerdorffer, c’est également l’avocat des médias dominants dont l’Est républicain. Engagé par cette filiale du Crédit Mutuel afin d’écraser toutes contestations judiciaires, les cachets financiers se sont dés lors également accompagnés d’une promotion entièrement dévouée au ténor.

  • Les classes populaires sont effrayantes ! L’Est Républicain préfère rencontrer des fantômes

    Les médias dominants ne savent plus quoi inventer pour détourner la population des luttes sociales. A l’heure où la crise économique se fait durement ressentir au sein de nos classes populaires, qui souffrent en silence, le journal du Crédit Mutuel (L’Est Républicain) accorde une page entière à une « enquête » sur les fantômes dans le château de Châtenois (88) dans l’édition du samedi 7 août.

  • Sources et ressources de la presse locale : la loi du marché ?

    Vous trouvez que les articles de la presse locale sont plats, vides, creux ? Que le point de vue policier est omniprésent ? Bref, que la qualité des journaux locaux est de plus en plus médiocre ? Ne blâmons pas trop vite les journalistes, mais intéressons-nous de plus près à la gestion capitalistique des médias à l’heure des coupes budgétaires !

  • [Côte-d’Or] Le Bien Public plus pro-flic que les flics

    Depuis deux semaines un mouvement contre les violences policières d’une ampleur inégalée agite la France. Déclenchée par l’opposition à la loi « sécurité globale » et alimentée par des révélations en (...)

  • La presse locale : le PQ Régional ?

    La Presse Quotidienne Régionale (PQR) est un acteur majeur de la démocratie. Mais qu’en est-il lorsque les journaux sont soumis à des mainmises bancaires ? C’est notamment le cas du « Bien Public », célèbre canard de Côte d’Or. Et si on interrogeait les intérêts privés du BP ?

0 | 10