Jeudi 8 avril, grève et rassemblements pour les oublié·es du « Ségur de la santé »

Les professionnel·les des secteurs du handicap, de la protection de l’enfance et de l’aide aux familles et adultes sont toujours exclu·es des négociations du « Ségur de la santé ». Le 8 avril, le secteur du social et du médico-social se mobilise pour l’extension de la « prime Ségur » à tou·tes les professionne·les du secteur.

Salarié·e·s du social et médico-social, du public et du privé, même combat !

Sont toujours exclu·e·s du Ségur les professionnel·le·s sociaux et médico-sociaux des secteurs du handicap, de la protection de l’enfance et de l’aide aux familles et adultes. Seules les paramédicaux et les AES [1]-AMP [2] rentrent dans le périmètre des négociations avec Laforcade, mais seulement pour le champ du handicap et de I’addictologie.
L’UFAS CGT exige du Premier ministre que le périmètre de négociation de la Mission « Laforcade » comprenne l’ensemble des salarié·e·s et agents sans distinction de métier, de grade, de diplôme ou de statut.
Tous les métiers sont nécessairement importants pour un accompagnement digne des enfants, des adultes et des familles en situation de handicap ou de difficulté, et cela, peu importe que nous soyons dans une crise sanitaire ou pas.

La CGT revendique :

  • L’égalité de traitement par l’extension de la « prime SEGUR » à toutes et tous les salarié·e·s des établissements sociaux et médico-sociaux privés et publics et l’ouverture de réelles négociations salariales sur la base revendicative des 300 € pour tou.te.s en incluant les 183 € pour les professionnel.le.s ne les ayant pas perçus.
  • Que le gouvernement mette fin à la pression qu’il exerce sur les instances de négociations collectives pour fusionner les branches professionnelles de notre secteur afin de s’attaquer à nos conquis sociaux.
  • L’amélioration significatives des conditions de travail par l’embauche de personnel.
Initiatives connues à ce jour
  • Dijon : 15h00 – place Darcy
  • Chalon-sur-Saône : Le Syndicat Cgt Territoriaux appelle au rassemblement devant la Mairie de 12h45 à 13h45 pour les personnels de la Ville (infirmier-e-s, aides soignants et auxiliaires de vie).
  • Mâcon : L’US Santé appelle au rassemblement à 14h30 devant le Conseil Départementale de Saône et Loire (Rue des Lingendes) puis départ de manifestation jusqu’à la Délégation Territoriale de l’ARS 71.


Notes

[1Accompagnat·es éducatif et social

[2Aide médico-psychologique

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Hôpitaux

[Le Creusot] Mobilisation des salariés du médico-social

Lundi 15 mars, des salariés du secteur sanitaire et médico-social se sont rassemblés sur la zone Coriolis, près de la gare TGV du Creusot pour réclamer une augmentation de salaire de 300 euros ainsi que la prime Ségur.

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Souris ! Eh ! Une action syndicale sur la détresse psychologique au travail

UNIS-METIS, syndicat membre de Solidaires 21, lance une action syndicale, « Souris ! Eh ! », sur la détresse psychologique au travail. L’action vise à la fois l’accueil et l’accompagnement des victimes, que la prévention et la réparation. Elle mobilise des conseillers du salarié, des défenseurs syndicaux, des bénévoles et une psychologue qui accueille et accompagne les victimes dans le cadre d’ateliers ou de rdv individuels.