#29 Association de malfaiteurs



Où il est question du procès des opposant.es à Cigéo qui passent en procès cette semaine pour association de malfaiteurs.

Dijoncter est accueilli sur les ondes de radio campus tous les mardis matins.
Toutes les chroniques audio sont à retrouver dans la rubrique « Sur l’onde ».

Chronique Dijoncter - #29 Association de malfaiteurs
Mardi 1er juin 2021
Chronique pour Radio Campus Dijon

Pour aller plus loin :

Texte :

  • Hé salut ! T’as l’air pressé, qu’est-ce que tu fais ?
  • Ben là je pars à Bar-le-duc.
  • Bar-le-duc ! Mais qu’est-ce que tu vas foutre là-bas ?
  • Ya le procès des opposants à Cigéo qui commence ce matin. Je vais les soutenir.
  • Les opposants à Cigéo ? À Bure ? ceux qui luttent contre un projet d’enfouissement de déchets nucléaires depuis au moins une vingtaine d’années ?
  • Ouai, ceux-là, et ben y’en a 8 qui passent en procès pour association de malfaiteurs les trois prochains jours.
  • Oua ! Association de malfaiteurs ! Ça pète comme intitulé.
  • Ouai mais ça veut pas dire grand-chose.
  • Et si, ça veut dire que les plus grands malfaiteurs de la région se sont associés… Mais associés pour quoi au fait ?
  • Pour empêcher l’enfouissement de déchets nucléaires à Bure.
  • Ah ouai, mais c’est pas des malfaiteurs alors, c’est des salvateurs !
  • Ça dépend du point de vue.
  • Tu peux pas m’en dire un peu plus, c’est chelou ton histoire.
  • Ben, tout a commencé le 20 juin 2018. 200 gendarmes se déploient à Bure, perquisitionnent 11 lieux et arrêtent 8 personnes. Toutes ayant un lien avec la lutte contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires. Le parquet leur colle une « association de malfaiteur » sur le dos. C’est pratique, ça permet de faire passer chaque relation entre deux personnes comme une maille d’une association frauduleuse, et de faire passer chaque activité déployée comme un méfait de premier ordre.
  • Ah bon, comme quoi ?
  • Ben si tu fais la cuisine pour une manif, prête ta grange pour stocker du matériel ou propose tes services pour aider quelqu’un juridiquement, la justice considère que tu participes à cette grande entreprise malfaisante qui règne sur la Meuse et terrorise ses habitants.
  • Ouuuuuuuuuuuuuuuuuh.
  • Flippant hein ?
  • Ouai grave, mais c’est quoi l’objectif ?
  • L’objectif ? C’est d’écraser la lutte. C’est d’anéantir l’opposition. Ça permet de terroriser la population en brandissant de dangereux malfaiteurs, tout en terrorisant ceux et celles qui luttent et qu’ont pas envie de passer des années en prison. Le but est de briser les solidarités, faut faire un exemple, merde ! Un truc marquant ! Qu’ils arrêtent de faire chier ces sauvages qui veulent même pas qu’on entasse des millions de tonnes de déchets nucléaires dans leurs jardins ! Qu’est-ce qu’on va en foutre sinon ? On est dans la merde !
  • Oula, tranquille, ça va, t’enflamme pas.
  • Si je m’enflamme, tu sais ce qu’ils ont fait l’appareil policiaro-judiciaire ? Ils ont mis sur écoute 29 personnes, vérifié les identité de 765 numéros de téléphone, intercepté 85.000 conversations téléphoniques, fichés 118 personnes, perquisitionné 25 lieux, écrits 20.164 pages d’instruction ! C’est un truc de malade, et tu veux pas que je m’enflamme !
  • Ouai j’avoue, … je pensais pas que ça avait pris ces proportions là.
  • Et tous ces gens, il ont interdictions de se voir, de communiquer, de résider là où ils vivaient, de manifester, certains ont été incarcérés. Ça fait bientôt trois ans !
  • Genre un confinement qui s’arrête plus quoi.
  • Pire que ça, parce qu’en plus tu dois pointer chez les flics toutes les semaines.
  • C’est vraiment trop abusé. Vas-y je viens avec toi. Je dirai à mon patron que j’ai le covid. On y va !
  • Voilà ! Ça ça fait plais ! Ça c’est de la solidarité !
  • Et on va faire quoi là-bas pendant trois jours ?
  • T’inquiète y’a plein de trucs de prévu. De la danse, de la chorale, des manifs festives, du théâtre, des repas, des foires aux plantes, des discussions, des ateliers, des booms, des kermesses, …
  • Oua, genre association de malfaiteur grandeur nature, tout ça juste devant le tribunal de Bar-le-Duc !
  • Et ouai, ça commence aujourd’hui à 8h et ça se finit jeudi soir. Alors si ça vous scandalise et que vous êtes pas prêt à vous laisser terroriser, rejoignez-nous devant le tribunal de Bar-le-Duc !
  • Ok, on y va !


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Nucléaire

La dissuasion nucléaire : un danger permanent

A l’initiative du collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires, s’est tenue la 20 ème vigie citoyenne mensuelle pour la reconversion du CEA Valduc
-banderoles et quelques histoires d’ armes nucléaires -

[Bure] « Zbeule ton enquête publique ! »

L’enquête publique pour la demande d’utilité publique du projet Cigéo - projet de poubelle nucléaire dans la Meuse - aura lieu du 15 septembre au 23 octobre. Appel à mobilisations pour les jours à venir puis tout un programme pour les six semaines suivantes !

Articles de la même thématique : Bure Stop

[Bure et environs] Appel : « Zbeule ton enquête publique ! »

Comme nous nous y attendions, l’enquête publique sur la demande de déclaration d’utilité publique (DUP) du projet Cigéo d’enfouissement des déchets radioactifs à Bure se déroulera cet automne, précisément du 15 septembre au 23 octobre prochain. Nous appelons à s’y opposer et à la bloquer partout où elle aura lieu !

[Bure] l’Affranchie menacée

L’Affranchie est un lieu collectif qui a été acheté il y a 3 ans par deux personnes opposantes au projet CIGEO. Aujourd’hui, la Safer cherche à annuler cette vente pour récupérer ce lieu.