Dijon : plusieurs centaines de personnes ont demandé justice pour Steve

Ce vendredi, plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans les rues de Dijon pour rendre hommage à Steve Maia Caniço, mort le 21 juin dernier suite à une attaque de la police contre une soirée techno.

Gestes d’hommages et dénonciations des violences policières se sont succédés pendant cette marche blanche, qui a arpenté les rues du centre-ville de Dijon pendant la soirée de vendredi.

L’appel à cette manifestation circulait depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Elle faisait suite à l’annonce en début de semaine de la découverte du corps de Steve Maia Caniço, un jeune homme de 24 ans mort après avoir chuté dans la Loire pendant l’attaque par la police d’une soirée techno le soir de la fête de la musique. En tout 14 personnes étaient tombées dans la Loire pendant cette « intervention musclée » à coup de grenades de désencerclement et de chiens d’attaque.

Des rassemblements similaires ont eu lieu ce week-end partout en France (Nantes, Paris, Toulouse, Saint-Étienne, Marseille, Lille, Caen, Limoges, Laval, Montpellier, Avignon, Dole, Besançon...).
À Nantes, ville d’origine de Steve, la journée s’est déroulée en deux temps avec un moment d’hommage sur les lieux du drame le matin, et une manifestation en ville l’après-midi qui a réunit plus de 5000 personnes et a donné lieux à des échauffourrées entre la police et les manifestants.

JPEG - 626.8 ko
JPEG - 647 ko
JPEG - 573.5 ko
JPEG - 605.6 ko
JPEG - 607.8 ko
JPEG - 393.6 ko
JPEG - 593.2 ko
JPEG - 696.7 ko
JPEG - 514 ko
JPEG - 652.7 ko
JPEG - 513.1 ko
JPEG - 708.4 ko
JPEG - 712.1 ko
JPEG - 488.7 ko
JPEG - 501 ko
JPEG - 581.3 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Violences policières

Manifestation contre la loi sécurité globale

Mardi soir, plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées pour se révolter contre la loi sécurité globale et le tournant sécuritaire que connait la France. Une bonne énergie, des « échauffourées », et plus de 15 arrestations à déplorer.

Articles de la même thématique : Crimes policiers

Manifestation contre la loi sécurité globale mardi soir à Dijon

Plusieurs organisations politiques, syndicales et associatives appellent à manifester contre la loi sécurité globale mardi 24, jour du vote de la loi à l’assemblée nationale. Cette loi liberticide interdit notamment de filmer les policiers en exercice. Elle permet au contraire à ceux-ci d’utiliser des drones de surveillance, la reconnaissance faciale, ou encore d’être armés en-dehors de leur service.

[Brochures] Pour Zyed, Bouna, Rémi et les autres : ni oubli ni pardon !

Super-bulletin n°45 d’infokiosques.net (novembre 2020).
« Parce que pour tous les assassinats policiers, il n’y aura ni oubli ni pardon, parce que les luttes passées peuvent inspirer les luttes présentes et à venir, nous avons publié récemment sur infokiosques.net deux »vieilles« brochures revenant sur la révolte incendiaire d’octobre-décembre 2005. »