7 mars : Samedi Noir - Plus rien à perdre, tout à gagner

Appel à se rassembler aux abords des lieux de pouvoir dans toute la France, pour un samedi noir (et rouge, et jaune).

Samedi 7 mars, au lieu de nous épuiser et d’étouffer dans des nasses mobiles, retrouvons-nous directement près des lieux où se trouve le pouvoir d’État : préfectures, ministères, rectorats, etc.

Ne déclarons rien, refusons les amendes, refusons de décliner notre identité.

Nous n’avons plus d’autorisation à recevoir d’un pouvoir qui usurpe notre souveraineté : c’est à lui de nous rendre des comptes.

Essayons de mettre en oeuvre les tactiques proposées dans différents articles : La Réaction en Chaîne ; Appel à la dispersion générale ; Ne pas se révolter, c’est collaborer ; Appel à repeupler les lieux de pouvoir.

Regroupons-nous et dispersons-nous sans cesse, pour tenter d’épuiser les forces de l’ordre.

S’ils veulent faire taire la contestation, qu’ils nous embarquent tou.te.s, s’ils le peuvent, et qu’ils achèvent de révéler leur despotisme.

Ne laissons pas grignoter nos droits, et surtout pas le droit légitime de nous rassembler pour contester des politiques qui vont à l’encontre de nos intérêts.

Le samedi 7 mars, recouvrons notre liberté de manifester. Face au 49.3, nous sommes fondé.e.s à nous défendre par le seul moyen qui nous reste : la contestation populaire.

Portons tou.te.s un masque : avec tous les virus qui traînent, on ne pourra certainement pas nous reprocher ce geste citoyen, et par ces temps d’épidémie, pourquoi n’aurions-nous pas le droit, nous aussi, de faire preuve d’un peu de cynisme ?

Faisons-leur une journée impossible, tenons le terrain, et continuons le 8 mars, en parallèle et en solidarité avec les actions qui auront lieu pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Gilets Jaunes

Sortie du livre « La révolte des Gilets jaunes - Histoire d’une lutte de classes »

Le collectif Niet !éditions a le plaisir de vous annoncer la sortie de « La révolte des Gilets jaunes - Histoire d’une lutte de classes » du collectif Ahou ahou ahou, ainsi que celles de 3 livrets photos autour des luttes actuelles. Ces 4 bouquins sont disponibles à partir du 12 juin, en librairie et dans les lieux militants.

[Lons-le-Saunier] Manif des gilets jaunes : trois personnes en garde à vue

A la suite des rassemblements de ce samedi, trois personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue au commissariat de Lons le Saunier.

Les manifestations du samedi sont de retour !

Samedi 16 mai à Dijon et Lons-le-Saunier : reprise des hostilités, par paquets de 10 pour l’instant...

Articles de la même thématique : Contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : retour sur une lutte loin d’être terminée

Réalisé à Dijon durant l’hiver dernier, ce documentaire sonore revient sur la convergence qui s’est produite entre les différents acteurs et actrices du mouvement des retraites. L’idée est de comprendre les raisons de cette mobilisation. Qu’est-ce qui a poussé les cheminot.es, les pompier.es, les avocat.es, les infirmier.es, le personnel de l’éducation, les étudiant.es les gilets jaunes et les féministes dans la rue ? Pourquoi et comment toutes ces personnes ont lutté ensemble ?

Le Gang de la Clémentine, récit du mouvement social à Chalon-sur-saone

Le Gang de la Clémentine défraya la chronique pour la première fois au cours de l’hiver 2019-2020, dans la petite ville de Chalon-sur-Saône. Son origine se confond avec celle du mouvement social contre la retraite à points.
Ce récit est une reconstitution des faits qui se déroulèrent au cours de cet hiver.

Après le café serré, l’a(u)ddition

Récit de la journée de mobilisation du 12 mars 2020 à Chalon, contre la retraite par points, Macron, et son monde.