Appel à soutenir la Zad depuis Dijon

Partout, il nous faut manifester notre soutien à la Zad, parce que son monde est celui pour lequel nous nous battons quotidiennement !
Quelques informations pour résister depuis Dijon !

Suivi: 3 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • 12e jour d’occupation, 12e jour de résistance

    POINT INFO TOUS LES JOURS À 18H À L’ELDORADO

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, « libérés » les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. L’État menace d’un retour des expulsions si les occupant·es ne signent pas de COP (Convention d’Occupation Précaire) Individuelle d’ici au 23 avril, ce qui est contraire au désir commun de trouver une solution collective.

    On reste en ALERTE EXPULSIONS ! On vous appelle toujours à venir soutenir sur place, si vous le pouvez, ou à agir depuis ici !

    Appel à dons : il est mis à jour quotidiennement

    S’entraider face aux expulsions : Être solidaire de la situation du moment peut passer par le fait de proposer des services concrets en soutien à celles et ceux qui sont sur la zone, comme par exemple offrir un petit coin tranquille chez soi pour que des gens puissent se reposer temporairement, ou permettre de stocker des affaires personnelle etc.

    Rassemblements à venir : Liste mise à jour quotidiennement à lire sur cette page. Ca bouge partout. Et pour vous inspirer par les actions décentralisées des soutiens, faites donc un tour sur cette page

    Communiqués de soutien : on compile tous ceux reçus ces derniers jours suite à la deuxième tentative de destruction de la Zad. Merci à tout.e.s pour le soutien, merci aux personnes qui ont relayéces appels.

    Et toujours plus d’infos actualisées sur le site de la ZAD !

  • Assemblée lundi 16 avril à 18h à l’Eldorado

    Pour avoir un résumé de la situation par celles et ceux qui auront passé le we sur la zad
    Pour réfléchir à une résistance locale pendant la semaine prochaine
    Pour déposer du matériel de soutien !
    Retrouvons-nous au cinéma l’Eldorado, 37 rue Alfred de Musset, lundi 16 à 18h.

  • Point infos quotidien à l’Eldo

    Tous les jours, à 18h, un point INFO se tient au cinéma l’Eldorado, au 37 rue Alfred de Musset.
    Il est aussi possible d’y déposer dons et matériels pour la zad. Des voitures partent régulièrement là-bas.

Depuis Dijon...

Des expulsions à la zad de Notre-Dame des Landes, on est un certain nombre à s’y préparer depuis des années. Au moins depuis 2012 où nous étions des milliers à avoir résisté pendant des jours aux attaques de l’opération César. Déjà à cette époque, l’amicale « Dijon - Notre-Dame-des-Landes » avait organisé des rassemblements à Dijon, des collectes de matériels, des voyages à la zad,... Elle réunissait des dijonnais·es pour qui lutter contre un aéroport, même à 700 km de Dijon, avait un sens.
Les années passant, le sens de ce soutien s’est solidifié et précisé. Ce qui se construit à la zad a résonné dans nos vies de milles manières, et nous avons planté nos batons dans la terre de Notre-Dame-des-Landes en 2016, promettant de revenir le chercher en cas d’expulsion.

Comme dans tous les comités de soutien, nous avons échafaudé des plans, imaginé 100 fois devoir partir à la zad en catastrophe pour aller résister aux forces de l’ordre, pour à chaque fois se rendre compte que le gouvernement reculait sans même que nous ayons besoin d’enfiler nos bottes.

Mais depuis lundi 9 avril, il n’est plus vraiment possible de reculer. Ça parait incroyable, mais en ce moment même des centaines de flics envahissent les espaces qu’on a tant aimé ces dernières années. Non pas seulement parce qu’on y a vécu des bons moments, mais sutout parce qu’ils représentent ce pour quoi nous sommes des milliers à nous battre quotidiennement : la possibilité de s’inventer une vie commune en scisison avec le cours des choses.
Aujourd’hui, il nous faut réagir et sauver la zad, par tous les moyens possibles !

L’Amicale Dijon-Nddl appelle tou·tes les dijonnai·ses :

  • à se rendre à la zad dès que possible pour lutter contre la destruction de ce tout ce qui s’y construit depuis des années !
  • à ce que chacun·e manifeste son soutien de la façon qui lui semblera le plus appropriée par des affiches, des actions, des messages de tout type...
PNG - 1.2 Mo


Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Vers une abolition de la police ?

Le mouvement international contre le racisme et la violence de la police a révélé l’existence de quelques organisations aux États-Unis dont l’objectif est d’abolir la police. C’est le moment de s’y pencher de plus près et de s’en inspirer.

No Tav : un été de lutte contre le TGV Lyon-Turin

Même si on en parle encore peu côté français, la lutte contre le projet de TGV Lyon-Turin a repris de plus belle depuis début juillet ! Alors que les habitant·es du Val Susa se battent depuis une vingtaine d’année contre la destruction de leur vallée, la lutte vient d’entrer dans une nouvelle phase.
À partir de différents extraits d’articles, voici un petit retour sur la situation de ce dernier mois.