[Avallon] Grève illimitée à l’usine SKF depuis ce lundi


Yonne

Depuis 13h30 ce lundi 22 février, les salarié·es de l’usine SKF d’Avallon sont en grève illimitée. La direction a annoncé début novembre 2020 que l’usine fermerait d’ici à 2022, annonce suivie par plusieurs journées de fortes mobilisation dans l’usine. Cette fois-ci la grève concerne la prime de continuité d’activité de 400 € par mois jusqu’à la fermeture de l’usine qui a été gagnée pendant les négociations qui ont suivi les annonce de la direction. Les salarié·es espéraient une réponse rapide sur cette prime après le CSE de jeudi dernier. Ce lundi, n’ayant toujours pas eu de réponse de la direction, ils et elles ont donc voté la grève illimitée.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Rectorat de Dijon : un plan d’action égalité femmes/hommes au point mort

A l’occasion du 8 mars, et du séminaire dédié à l’égalité le 1er juin, le rectorat de l’académie de Dijon a communiqué sur la déclinaison localement du plan national d’action sur l’égalité femme-homme et la lutte contre les violences. La CGT Educ’action de l’académie de Dijon estime qu’il est grand temps que cette politique soit appliquée dans notre académie, alors que le plan national a été voté et signé il y a plus d’un an et demi.

Les syndicats dénoncent le recrutement d’enseignant·es par job dating

Communiqué départemental intersyndical sur les recrutements par job dating dans l’académie. Le recrutement par job dating c’est l’ubérisation du métier d’enseignant. C’est un pas de plus vers une privatisation de l’école. Les organisations syndicales signataires demandent audience au Rectorat le 28 Juin en fin de matinée et appellent à un rassemblement/conférence de presse à 9h le mardi 28 juin devant Pôle Emploi Nord.

Et si on préparait une grève féministe ?

Après l’animation d’une discussion-débat sur le thème de la grève féministe lors d’une soirée sur le Travail des femmes à la bourse du travail, le Collectif 25 Novembre appelle à une première « AGF » à Dijon : une Assemblée de la Grève Féministe.