Ça se bouge à la fac !



Le monde universitaire se mobilise contre la prise de confiance des fascistes et pour la sauvegarde des acquis sociaux.

Des étudiant·es s’organisent contre la loi ORE et le monde qui l’accompagne

Depuis jeudi 29 avril, la salle 202 du bâtiment droit-lettre est occupée par une centaine de personne. Réunies pour lutter contre la sélection à l’université, et pour répondre aux attaques fascistes qui ont touchées plusieurs occupations en France, l’Assemblée d’occupation a décidé vendredi de poursuivre l’occupation de façon illimitée !
Venez rejoindre l’occupation pour nous rencontrer, nous soutenir, avoir plus d’information sur la sélection et les manières de lutter contre elle, ou simplement pour boire un café.

Une Assemblée de lutte a lieu tous les jours à 12h30.
Une réunion d’organisation se tient lundi à 18h.

Ça discute sélection, politique générale du gouvernement Macron, liens avec les autres secteurs en lutte...

JPEG - 6.7 Mo

Un article toujours intéressant à aller voir dans ce type de contexte !

Retrouvez aussi la déclaration des enseignant·es et étudiant·es du Département d’HIstoire de l’Université de Bourgogne Quant à l’emploi de la force à la fac lorsqu’il s’agit d’agitation politique

JPEG - 4.3 Mo


Articles de la même thématique : Université

La jeunesse, le gouvernement s’en fout : appel à manifestation

La précarité étudiante n’est pas un fait nouveau, nous nous battions déjà contre mais la situation s’aggrave. De plus en plus de jeunes doivent survivre sous le seuil de pauvreté. Cette situation plonge de nombreux.se.s jeunes dans une détresse psychologique forte.