Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

[Chateau-Chinon] L’extrême-droite harcèle et menace la mairie pour faire annuler une conférence initié par l’IESH



L’IESH, un organisme de formation pour les imams de France, avait prévu d’organiser une conférence le 10 novembre sur le thème « République, laïcité et religions » à Château-Chinon.
L’institut a ses propres locaux dans le Morvan, mais avait demandé une salle à la mairie de Château-Chinon pour cet évènement particulier.
Après un article du site de faf Fdesouche, la mairie de Château-Chinon a été harcelée par plusieurs centaines de mails venant de l’extrême droite - souvent juste des copiés-collés - aussi envoyés à la presse.
Le personnel de la mairie s’est fait insulter et menacer, et la maire a décidé d’annuler le prêt de la salle sous la pression... La conférence a quand même eu lieu dans les locaux de l’IESH.

Communiqué de l’IESH

Fdesouche se distingue une nouvelle fois en proliférant des contrevérités de manière insidieuse, déguisée et allusive.

« L’IESH de Château Chinon » a été fondé dans les années 90 par un consortium de savants musulmans de tous bords, il est aujourd’hui une institution académique indépendante qui transmet une vision éclairée des sciences théologiques et qui œuvre pour le vivre ensemble, l’ouverture et le progrès.

Dire aujourd’hui que l’IESH est un laboratoire d’une quelconque confrérie serait aussi amusant que de dire que le lycée Louis-le-Grand à Paris est aujourd’hui un laboratoire jésuite (https://www.louislegrand.fr/le-lycee/histoire-du-lycee/).

Nous avons été et nous serons toujours un rempart face à l’obscurantisme et les dérives de l’ignorance que sont la radicalisation et l’intolérance de tous bords.

Nous continuons notre travail jours après jours que Dieu fait, sans attendre les gesticulations de la dite réacosphère.

Fdesouche a relayé ces quelques lignes de Pascal Lepetit contre qui une action en justice était déjà en cours. Par ce manque de sérieux Fdesouche se fait tristement l’étendard d’une vision totalement anti-républicaine et anti- laïque en qualifiant la conférence de « conférence islamiste ».

Aussi parce qu’il s’agit justement d’une conférence pour ouvrir les esprits nous vous invitons justement à venir y assister.

Source : L’extrême droite dénonce une conférence « islamiste » à Château-Chinon, la mairie recule « face à tant de haine »



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Islamophobie

Une rentrée scolaire 2023 islamophobe

L’ennemi identifié par l’état lors de la rentrée scolaire 2023-2024 s’appelle « Abaya ». S’il est décrit par certains comme une stratégie de diversion du gouvernement, il est plutôt une continuité des politiques racistes et islamophobes entreprises par les gouvernements successifs , et, survient deux mois après l’assassinat de Nahel. Le corps des personnes perçues musulmanes, ici des adolescentes en particulier, est à nouveau sous contrôle.

Articles de la même thématique : Extrême-droite

Pour un soulèvement anti-fasciste

En réaction à la grave crise politique que traverse le pays et face au péril de la prise du pouvoir par l’extrême-droite, les Soulèvements de la Terre publient un texte d’analyse de la situation et d’appel à constituer un réseau de résistance face au néo-fascisme.

[En images] La manifestation de samedi contre l’extrême-droite

Les organisations syndicales ont appelé à manifester samedi dernier dans toute la région pour porter la nécessité d’alternatives de progrès pour le monde du travail, alors que l’extrême-droite est aux portes du pouvoir. Récit en images à Dijon.