[Dijon] Rebsamen : « Une densité heureuse est possible »



JPEG - 194.4 ko

Présidée par le maire de Dijon M. Rebsamen et composée de nombreux maires et promoteurs immobiliers, la Commission pour la relance de la construction de logements a rendu son rapport.
Constatant une opposition croissante de la population à la construction dans les centres urbains, elle recommande "un discours politique clair et offensif pour revaloriser l’acte de construire".
Elle affirme qu’une densité heureuse est possible, à condition que l’on veille à la qualité des logements et des espaces urbains. Rappelant le devoir social de chacun, elle dénonce les "comportements malthusiens et les démarches égoïstes des citoyens opposés à la construction de nouveaux logements".
A Dijon, la « densité heureuse » se décline en différents modèles, selon vos envies et vos moyens : le Clapier pour le peuple, la Villa pour le maire, le Ranch pour le promoteur !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Logement

[Besançon] Expulsion d’un squat de mineurs étrangers

Depuis plus d’un an ce logement de fonction réquisitionné par l’association Solmiré permet un abri à des jeunes isolés étrangers dont le Département conteste la minorité. Appel à manifester contre l’inaction des pouvoirs publics, les procédures kafkaiennes d’évaluations de la minorité et la maltraitance administrative qui en résulte.

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Bure : Retour sur le procès des Malfaiteurs·euses

L’appel du procès pour association de malfaiteurs de Bure a commencé par un (heureux) coup de théâtre : au premier jour du procès lundi au matin, juste avant le début de l’audience, nous apprenions que l’accusation d’association de malfaiteurs était définitivement abandonnée et que nos ami-es ne seraient pas jugé-es sur ce chef d’accusation !

Nouvelle attaque sur le Rojava

Le site Le numéro zéro fait le point sur l’attaque de l’armée turque contre le Rojava dans la nuit du 19 au 20 novembre.