Fermeture de classe à l’école Champollion des Grésilles ?

L’éducation nationale prévoit de fermer une classe dans l’école champollion aux Grésilles.
Les institutrices et les parents d’élève se retrouvent devant l’école jeudi 25 juin à 16h05.

L’éducation nationale prévoit de fermer une classe dans l’école champollion aux Grésilles.
L’équipe de l’école s’est opposée à ce projet et a demandé une ré-ouverture de classe pour la rentrée. Des parents ont écrit à la DASEN [1] et n’ont jamais eu de réponse alors qu’ils et elles demandaient à être entendus sur la question.

Lundi la décision sera fixée : fermeture ou ré-ouverture.

Dans le contexte actuelle, la fermeture d’une classe aux Grésilles parait encore plus symbolique du mépris des autorités pour ce quartier.

Pour empêcher cette fermeture, les institutrices et les parents d’élève ont prévu de se retrouver jeudi 25 juin à la sortie de l’école à 16h05 et de s’installer sur la pelouse qui est juste devant l’entrée principale de l’école. C’est possible de les rejoindre pour leur manifester du soutien !



Notes

[1Directeur académique des services de l’éducation nationale

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : École

La Gazette des confiné·es #14 - Censure du web, éducation numérique et manifs empêchées

Resterons-nous libres de vous informer encore longtemps ? Cette quatorzième Gazette s’ouvre par la fin. La fin du parcours législatif de la loi Avia, promesse de censure et d’arbitraire. On s’interroge. Est-il permis d’évoquer les sabotages d’antennes et de câbles attribués à l’« ultragauche » par les renseignements ? D’afficher les startuppers pour qui l’école numérique est une promesse d’argent ? De critiquer la collapsologie ainsi que Martin Hirsh et ses errements ? Ou serons-nous rattrapés par les chaussettes à clous pour crime de pensée ? Les manifestant·es du 11 mai l’ont appris à leurs dépens. L’ambiance est policière.

Articles de la même thématique : Services publics

De l’irresponsabilité des dirigeants à la nécessité de s’insurger.

Alors que la pandémie du Covid-19 ne semble presque pas faiblir dans la quasi totalité du monde, les dirigeant-e-s politiques et économiques, européens commencent à prendre conscience que sans un Hôpital public avec des vrais moyens, il est impossible de lutter efficacement contre ce virus, et ceux qui suivront plus tard.

Clip « La psychiatrie en détresse »

Face au manque de moyens, aux restrictions budgétaires et au projet de privatisation d’un service à Lons-le-Saunier, le personnel du CHS Dole Saint-Ylie se mobilise avec un clip qui résonne aussi pour l’ensemble du secteur de la santé, du médico-social et du social victime des politiques d’austérité.