[Auxerre] Carte scolaire : Ce n’est pas fini ! Appel à rassemblement le 13 mars



Après le boycott du conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN) du 8 mars par l’ensemble des organisations syndicales et la fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), le DASEN est contraint de convoquer un nouveau CDEN. Mobilisons-nous pour peser encore davantage et obtenir des avancées significatives !

• 29 postes supprimés dans le premier degré dans l’Yonne !
• 60 ETP supprimés dans le second degré dans l’Académie !
• Des besoins criants en AESH, en psy EN, en RASED, en places dans les structures spécialisées !
• Et à cela s’ajoute le « choc des savoirs » qui amène le tri social des élèves au collège, les 700 millions d’économies sur le budget de l’Éducation...

Ça ne tient plus !

NON à la politique d’austérité sur l’Education !!!
NON au « choc des savoirs » !!!

ENSEIGNANTS, PARENTS, NOUS EXIGEONS QUE TOUTES CES MESURES SOIENT ANNULÉES !

Soyons nombreux pour faire entendre notre refus du saccage de l’École en cours !

MERCREDI 13 MARS à 14h
devant la DSDEN à AUXERRE
12 bis, boulevard Gallieni
JPEG - 99.3 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

[Montbéliard] Frédéric Vuillaume encore en garde à vue pour avoir manifesté

C’est devenu malheureusement une habitude. Priver de liberté une personne pendant 16 heures pour avoir essayé d’exercer l’unique droit qui fait la différence entre un état autoritaire et une démocratie : le droit de manifester. Cela s’est passé à Montbéliard, lors de la venue du premier ministre, Gabriel Attal.

[Longvic] Débrayage à Kalhyge

La mutuelle MNH, actionnaire principal de la blanchisserie Kalhyge, décide de s’en séparer. Dans la foulée, les employés décident de débrayer pour expimer leur préoccupation face à cette situation.

Articles de la même thématique : École primaire

Non à la fermeture de l’école des Marmuzots !

La mairie de Dijon prévoit de détruire l’école des Marmuzots et de regrouper les enfants dans un mégapole au sein de l’école Victor Hugo. Un projet qui entasse les enfants pour laisser libre cours à la bétonisation de la ville.