[Dijon] Soirée de soutien aux exilés au festival Nuits d’Orient



Dans le cadre du festival des nuits d’orient, SOS refoulement organise un après-midi et une soirée au cellier de Clairveaux le vendredi 19 novembre .

La fête au Cellier

Vendredi 19 novembre, à partir de 16h30
Cellier de Clairvaux, salle basse

Animations tout public
Repas du monde
Poésie
Concerts
Buvette

Soirée de soutien, de rencontres et de partage avec les exilés proposée par SOS Refoulement (association accompagnant les étrangers dans l’accès à leurs droits).

Programme

16h30 : Animations tout public :
grands jeux, atelier de danse touarègue, goûter.

19h30 : Repas du monde

20h30 : Concerts :
Tisraoute, ou la « joie » en français est un projet franco-malien où s’entend le blues, la transe touarègue et la poésie engagée chantée en tamasheq.
Intermède poétique : Lecture de quelques poésies en arabe, lingala et tamasheq.
Los Fernandez : Daniel et Pierre-Olivier, ces deux musiciens sensibles et voyageurs, n’aiment rien tant qu’à nous enchanter de sonorités mêlées, nord-africaines, balkaniques et manouches et nous emporter jusqu’à la danse.

En permanence : Buvette, stand d’information sur la situation des exilés à Dijon et les actions de SOS Refouelement.

Réservation obligatoire pour le raps : nuitorientsos(at]gmail.com

JPEG - 189.3 ko
JPEG - 190.5 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Réunion Jeunes étranger.es

Une réunion est organisée Samedi 08 octobre à 15h à l’initiative de jeunes étranger.es pour réfléchir collectivement aux actions à mener ensemble pour faire respecter leur droits.

[Besançon] Expulsion d’un squat de mineurs étrangers

Depuis plus d’un an ce logement de fonction réquisitionné par l’association Solmiré permet un abri à des jeunes isolés étrangers dont le Département conteste la minorité. Appel à manifester contre l’inaction des pouvoirs publics, les procédures kafkaiennes d’évaluations de la minorité et la maltraitance administrative qui en résulte.

Articles de la même thématique : Exil