Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Glyphosate, vous en reprendrez bien un verre ?



Le 16 novembre, la Commission Européenne doit re-examiner la ré-autorisation du glyphosate pour une durée pouvant aller jusqu’à 10 nouvelles années ! Un « Apéro glyphosate » vous attend vendredi 10 novembre à midi place François-Rude à Dijon !

L’Europe avait déjà prolongé, malgré les nombreux scandales (Monsanto papers, procès outre-Atlantique, fichage illégal, etc), l’autorisation du glyphosate pour 5 ans en 2017. Soit jusqu’au 15 décembre 2022, puis un an supplémentaire avec une dérogation qui prendra fin en décembre 2023.

Réunis dans le cadre d’un comité technique le 13 octobre, des représentants des Etats membres ont voté à huis clos sur la proposition de Bruxelles de reconduire pour dix ans l’autorisation du glyphosate dans l’UE. Les Etats membres de l’UE ne sont pas parvenus à s’entendre : 3 pays courageux et soucieux de la santé des agriculteurs et des populations ont voté contre cette ré-autorisation (Autriche, Croatie et Luxembourg), la France s’est abstenue, ainsi que l’Allemagne, la Belgique, la Bulgarie, Les Pays-Bas et Malte. L’ensemble des autres Etats membres ont voté pour son renouvellement pour 10 ans.
Pour rappel, en 2017, le président E. Macron avait pris l’engagement d’arrêter le glyphosate sous 3 ans.

Si l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) a publié récemment une évaluation en vue de la procédure actuelle de réapprobation du glyphosate, celle-ci est parfaitement discutable et est contredite par l’analyse de nombreuses publications scientifiques. Cette évaluation de l’ESFA souffre notamment d’un nombre important de biais avec une mauvaise prise en compte de la littérature scientifique universitaire et la non évaluation de certains effets qui conduisent à une sous-évaluation des risques sanitaires et environnementaux posés par le glyphosate.
https://www.generations-futures.fr/actualites/rapport-legalite-glyphosate/

Aujourd’hui, la décision d’interdire cette substance, herbicide le plus vendu au monde, s’impose tant pour des raisons de santé publique qu’éthiques et environnementales. Rappelons notamment que le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’OMS, a classé le glyphosate « cancérogène probable » pour l’homme en 2015 (catégorie 2A). L’expertise collective de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), rendue publique le 30 juin 2021, renforce l’analyse des risques du glyphosate sur la santé.(https://www.inserm.fr/expertise-collective/pesticides-et-sante-nouvelles-donnees-2021/)
Par ailleurs, la dernière étude toxicologique multi-institutionnelle sur le Glyphosate (GGS) dont les premiers résultats ont été présentés le 25 octobre 2023 lors d’une conférence scientifique mondiale sont sans appel (https://www.generations-futures.fr/actualites/etude-leucemie-glyphosate/)

La Bio existe, est viable et se perfectionne depuis plus de 60 ans !

Donc les solutions de remplacement de tous ces produits agricoles dangereux, en premier lieu du glyphosate, sont nombreuses. L’INRAE de Dijon mêne ainsi depuis plus de douze ans une démonstration sans glyphosate.il n’y a donc aucune raison de continuer à autoriser ces poisons, au contraire il faut accélérer la Transition agricole vers l’agriculture Biologique, notamment par la formation.

Les Côte-d’Oriens contaminés au glyphosate

En 2019, en Côte d’Or plus de 150 pisseuses et pisseurs volontaires ont participé à la campagne glyphosate France, avec une moyenne de 1,09 ug/ml de glyphosate retrouvé dans les urines. ( https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/cote-d-or/dijon/glyphosate-nouveau-depot-plaintes-mercredi-3-juillet-au-tribunal-dijon-1693440.html)
En septembre dernier, c’est en s’appuyant sur cette évaluation de l’EFSA que le pôle santé publique du parquet de Paris a rejeté les plaintes réunies par le collectifs "campagne glyphosate France". Celles-ci ont été déposées par 5 400 plaignants suite aux 6 850 analyses d’urines qui démontrent l’imprégnation permanente et quasi générale de la population française par des pesticides basés sur cette molécule. Une étude des recours de justice est en cours suite à cette décision.

Vous êtes invités à un apéro glyphosate vendredi 10 novembre à DIJON !
Un dernier verre de glypho pour pousser le président E. Macron à voter contre le retour du glyphosate

Le "collectif glyphosate21", invite les citoyen.ne.s et les élu.es à participer à un "apéro glypho public" place François Rude à Dijon à midi puis devant le marché vendredi 10 novembre pour exiger que la France s’engage à s’opposer publiquement au renouvellement de ce pesticide toxique dans l’Union européenne et que l’Etat décide de la sortie totale du glyphosate avec un plan d’accompagnement des agricultrices et des agriculteurs.

Le collectif invite également les citoyen.ne.s européens à signer la pétition commune à de nombreuses associations la fin du glyphosate à travers l’Europe qui a déjà recueillie plus de 613 000 signatures pour demander à la Commission Européenne de retirer sa proposition de ré-autorisation du glyphosate. lien vers la pétition [1]

Les membres du collectif  :
Les Amis de la Terre Côte-d’Or, ATTAC 21, Quétigny Environnement, Vigilance OGM21, Nature & Progres Bourgogne, Nous voulons des Coquelicots 21



Notes

[1Cette pétition a été lancée avec :
Foodwatch France, Générations Futures, Greenpeace France, Agir pour l’Environnement, Ligue contre le cancer, WECF, France Nature Environnement, FNE Auvergne-Rhône- Alpes, Amis de la Terre, ATTAC France, BLOOM, Combat Monsanto, Justice Pesticides, Confédération paysanne, CCFD-Terre-Solidaire, Réseau Action Climat, Union Nationale de l’Apiculture Française, Syndicat national d’apiculture, Terre d’abeilles, Terre & Humanisme, Cantine sans plastique France, Réseau Environnement Santé, FNAB, Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique, SOL, Institut Veblen, Commerce équitable France, UFC Que Choisir, Ligue des droits de l’Homme, Ingénieurs sans frontières agriSTA, ActionAid France, Secrets Toxiques, WWF, SumOfUs, WeMove Europe, Campagne Glyphosate, Alerte des Médecins sur les Pesticides

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Biodiversité

Plus de PUB et de REBS !

Plantation Rebellion ne veut plus de PUB ni de REBS ! Ou comment atteindre l’objectif des 100 000 arbres sur la métropole dijonnaise gratuitement en 5 ans.

Afforestation au bord de la Lino

Le dimanche 14 avril, une quarantaine de citoyens ont répondu présent à l’invitation de l’association Forestiers du Monde afin de planter 550 arbres et arbustes composés de 51 espèces sur un délaissé routier. Une action concrète et locale pour limiter le dérèglement climatique et favoriser la biodiversité. Un article provenant du site Dijon-écolo.

Soirée sur les semences

Soirée conviviale sur les semences ! Rencontre avec les associations Graine de Noé, La Graine et le potager, Du vert dans la ville & Conférence gesticulée de Stéphanie Felix : La graine, le concombre et le Monopoly.

Articles de la même thématique : Agro-industrie

Rassemblement contre Total Énergies

L’assemblée générale de Total coïncide avec le début de l’enquête publique du projet de parc photovoltaïque à Curtil-Saint-Seine. Rassemblons-nous devant le siège de Total Énergie le 24 mai à 11h pour dire à Total Énergie tout le bien que l’on pense de ces politiques de greenwashing !