[Montceau] Grève des aides à domicile pour les fêtes



Appel à la grève des aides à domicile de Montceau pendant les fêtes.

Le syndicat CGT de l’association Apalib-Domisol Montceau appelle les aides à domicile qui y sont employées à faire grève les 24 et 25 décembre. Leur objectif est de demander une prime Covid à hauteur de celle octroyée par l’agence régionale de santé aux aide-soignant(e) s de l’association.

Le 13 novembre dernier, elles ont travaillé en noir avec l’inscription "en grève" sur leurs vêtements. Elles appellent à profiter de leurs familles pour les fêtes à défaut de prendre soin de celle des autres 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Elles demandent une prime Covid pour les aides à domicile et auxiliaires de vie sociale d’un montant et selon les conditions de versement équivalents que celle versée aux aides-soignantes de l’association par l’Agence Régionale de Santé. Le Département, qui a la charge des services d’aide et d’accompagnement à domicile, a voté le versement d’une prime de 1 000 € pour les aides à domicile à temps plein et d’un montant calculé au prorata pour les salariés travaillant à temps partiel alors que l’ARS a octroyé 1 500 € aux aides-soignantes de la structure et ce quel que soit le volume d’heure effectué.

Le syndicat explique dans son communiqué : « Ainsi une aide à domicile « auxiliaire de vie » qui effectue des toilettes à domicile présente sur toute la période en contrat - NDLR : 1er mars - 30 avril - à temps partiel de 110 heures percevra 725 € de prime alors qu’une aide-soignante qui effectue le même travail aura perçu 1 500 € ». Il ajoute : « Le Département doit attribuer une prime quel que soit le volume d’heures travaillées et notre direction doit faire un geste en l’augmentant ».

La CGT Apalib-Domisol Montceau demande également l’application de l’avenant 43 négocié par la Branche de l’Aide, de l’Accompagnement et des Soins à Domicile et portant sur la revendication des grilles de salaires. Cet avenant a fait l’unanimité entre organisations syndicales et employeurs mais n’a pas obtenu l’agrément ministériel. « Nos salaires n’ont pas évolué depuis 11 ans, or une revalorisation des grilles serait la bienvenue dans un secteur qui peine à recruter ».



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

[Montbéliard] Frédéric Vuillaume encore en garde à vue pour avoir manifesté

C’est devenu malheureusement une habitude. Priver de liberté une personne pendant 16 heures pour avoir essayé d’exercer l’unique droit qui fait la différence entre un état autoritaire et une démocratie : le droit de manifester. Cela s’est passé à Montbéliard, lors de la venue du premier ministre, Gabriel Attal.

[Longvic] Débrayage à Kalhyge

La mutuelle MNH, actionnaire principal de la blanchisserie Kalhyge, décide de s’en séparer. Dans la foulée, les employés décident de débrayer pour expimer leur préoccupation face à cette situation.

Manifestation de la fonction public du 19 mars

Ce 19 Mars, 500 personnes ont manifesté pour l’augmentation des rémunérations dans la fonction publique, une augmentation des effectifs et de meilleurs conditions de travail, y compris dans l’intérêt des usag.ères des services publiques.