[Dijon] Grève du bac : Communiqué du Castel



Communiqué des enseignants du Castel en faveur de la grève le lundi 17 juin 2019, premier jour de surveillance des épreuves du bac.

"Les enseignants réunis ce mardi 11 juin 2019 en heure d’information syndicale au Lycée Le Castel se sont prononcés massivement en faveur de la grève le lundi 17 juin 2019, premier jour de surveillance des épreuves du bac. Cette grève est essentielle pour garantir l’avenir de l’éducation nationale gravement menacée par les réformes en cours. Cette réforme du lycée n’est pas viable. Nous refusons de sacrifier une génération d’élèves. Or le ministre de l’éducation nationale nous ordonne de le faire avec exemplarité. C’est NON, évidemment !

Les enseignants du Lycée Le Castel, présents à l’heure de vie syndicale du 11 juin 2019."

PDF - 86.8 ko
Bac 2019 : Marche et grève !

Grève des surveillances le 17 juin premier jour du bac. Le rectorat de Dijon rassure ? Tu parles Charles, il crève de trouille car il pense déjà au 18. La rectrice bientôt mutée à Cayenne ?

13 juin 2019


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Lycée

Rentrée 2022 : DHG en baisse, postes menacés !

Les organisations syndicales de l’éducation dénoncent la suppresion de 49 postes sur l’académie, qui va se traduire par la baisse des dotations horaires globales dans les lycées et collèges de Côte d’Or.

Assistants d’Education d’Hippo : une situation scandaleuse !

Début octobre, les assistant·es d’éducation du lycée Hippolyte Fontaine à Dijon ont reçu leurs salaires avec parfois plus d’une semaine de retard. « La modicité des salaires, la précarité des contrats, les missions pour autant exigées de ces collègues justifient que les salaires soient versés à temps, c’est non seulement une question économique, mais aussi une question de respect pour des personnels qui ont souvent le sentiment d’être méprisés. »

Articles de la même thématique : Contre la sélection scolaire

Réforme du bac : les profs de maths disent non !

Lundi 24 juin avait lieu la commission d’harmonisation avant la correction des copies du bac S. En outre, certains collègues pratiqueront la rétention des notes jusqu’à ce que de véritables négociations s’ouvrent sur cette réforme qui fait l’unanimité contre elle.

Le Gai savoir, le fol espoir !

Ce matin se tenait la commission d’entente de philosophie en fac de médecine. Un amphi plein de professeurs et au micro quelques irréductibles venus là pour convaincre leurs collègues de ne pas prendre leurs copies.
Chaude ambiance !

Bac 2019 : Marche et grève !

Grève des surveillances le 17 juin premier jour du bac. Le rectorat de Dijon rassure ? Tu parles Charles, il crève de trouille car il pense déjà au 18. La rectrice bientôt mutée à Cayenne ?