[Dijon] Harcèlement sexuel et discriminations au SDIS 21



Ce jeudi le syndicat autonome des pompiers de Côte d’Or appelait à une journée de grève, ainsi qu’à un rassemblement pour soutenir les victimes de harcèlement sexuel et de discrimnation au sein du SDIS 21.

Après qu’une femme pompier volontaire ait dénoncé des faits de harcèlements récurrents de la part de ses supérieurs hiérarchiques, ce n’est pas moins d’une vingtaine de personnes qui ont appuyé son témoignage en dénonçant d’autres faits similaires dont elles auraient été victimes.
D’autres personnes dénoncent des formes de discrimination en évoquant les difficultés à se faire entendre ou a à porter plainte.
La direction du SDIS 21, en plus du déni, tente de faire porter la responsabilité de ce mouvement de protestation et de « dénigrement » à la pompier volontaire qui craindrait d’être « licenciée ».
Jeudi 18 février, après un rassemblement dans le cour de la caserne du Transvaal, un cortège s’est formé jusqu’à la préfecture.

Source France Bleu Bourgogne



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Sexisme(s)

[Livre] L’intolérable du présent, l’urgence de la révolution

Dans ce livre, Maurizio Lazzarato essaie d’interroger comme élément fondamental le passage de la lutte de classes (en tant que conflit entre capital et travail) aux luttes de classes plus récentes, qui s’ouvrent à des parcours pluriels : luttes sociales, sexuelles, de genre, de race.

Le buste d’Henriette de Crans vandalisé : Une violence faite à toutes les femmes !

Henriette de Crans fut la première femme condamnée pour sorcellerie et à avoir été brulée vive à Besançon. Le 20 novembre dernier, lors de la manifestation contre les violences faites aux femmes un buste à son effigie a été inauguré par la maire de Besançon. Dans la nuit de lundi à mardi, cette statue a été vandalisée. Plusieurs croix gammées ont été retrouvées à proximité de la statue.

Articles de la même thématique : Harcèlement sexuel

[Besançon] Parce que la Justice ne suffit pas : Soutenons La Meute !

En octobre dernier a eu lieu le procès de Guillaume Dujardin, metteur en scène et professeur en DEUST Théâtre à Besançon, une formation de deux ans post-bac autour du théâtre. Face à lui 10 de ses ancien.nes étudiant.es le poursuivent pour agressions, harcèlements et/ou chantages sexuelles. La force des dizaines de témoignages appuyant ces plaintes et la puissance collective ont amené à la condamnation de Guillaume Dujardin mais ce dernier a décidé de faire appel.