Il fait beau comme Lady Gaga



Spectacle / Performance pour deux corps pouvant en contenir une infinité
Grange Rose du Quartier Libre des Lentillères
Samedi 7 août / 20h30

Nous sommes Marine et Nina. Nous sommes deux corps assignés femme à la naissance. Nous avons cela en commun. Nous avons aussi en commun de trouver cette commune ­évidence pas si ­évidente. Ce ne sont pas les seules choses que nous avons en commun ­­­- nous sommes
amies - mais cette ­commune évidence pas ­évidente du tout que nous avons en commun, d’être nées de sexe féminin, nous colle un peu trop à la peau.

Nous avons été construites par cette commune évidence qui classe et ­hiérarchise les ­individus entre hommes et femmes, qui ­fabrique des ­identités normatives et qui acte la binarité sexuelle comme ­vérité « naturelle » du ­vivant. Nous avons ­compris, un peu tard à notre goût, que nous avions
grandi dans une ­société qui marginalise et condamne tout corps vivant qui ne ­répond pas aux ­injonctions de l’ordre dominant : le régime hétéropatriarcal et ­colonial.
En prenant comme outils et comme armes nos proprescorps, nous voulons disséquer ce qui en nous agit comme fabrique du genre.

Mais c’est quoi « notre féminité », « notre masculinité » ? Par exemple, ça veut dire quoi, « t’as une présence masculine », « t’es trop masculine », ou « c’est pas un peu trop féminin » ? Si notre corps est une architecture plurielle, de quoi est-elle faite ?
Et par qui ? Et comment ?
Pas de réponses dogmatiques ou idéologiques.
Mais chercher les bonnes questions
celles qui font sens.

IL FAIT BEAU COMME LADY GAGA c’est la réappropriation et l’émancipation massives de nos corps. En décortiquant les rouages de la fabrique du genre, nous voulons écrire et faire entendre nos propres récits, émancipés du Grand Récit ­dominant et assourdissant. Des récits complexes, contradictoires, honteux, bizarres, sans queue ni tête, trash, impurs et naïfs, risibles et déjantés mais les nôtres.

IL FAIT BEAU COMME LADY GAGA prendra la forme d’un travestissement incessant.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Écriture inclusive : pourquoi et comment s’y mettre

Alors que l’entrée dans un dictionnaire du pronom « iel » donne prétexte à une tempête de réactionnaires pour crier les pires horreurs, voici un article de Roseaux sorti en 2017 qui apporte des réponses à tous les arguments les plus classiquement apportés contre l’écriture inclusive.

#38 Planning familial & santé des femmes

Où il est question de l’histoire du planning familial, de l’ouverture d’une section départementale à Dijon et d’une discussion autour de la santé des femmes aujourd’hui.

Rencontre-débat sur la santé des femmes aujourd’hui : échanges avec Naïké Desquesnes et Martin Winckler !

À quelques jours de la journée internationale de lutte contre les violences de genre, le Planning Familial 21 a le plaisir d’accueillir deux auteur·ices pour parler de violences médicales, de consentement, de santé et de soins féministes : Martin Winckler et Naïké Desquesnes (collectif Notre Corps, nous-mêmes), lors d’une rencontre-débat sur « La santé des femmes aujourd’hui ».

Articles de la même thématique : Queer

[Guide] Changement de prénom(s)

La mairie de Dijon a récemment demandé à une personne trans une attestation psychiatrique pour enregistrer sa demande de changement de prénom en dehors de toute légalité. Les démarches administratives liées à la transidentité sont multiples et souvent complexes, parfois les administrations y ajoutent leur grain de sel pour dissuader les intéressé.es. Voici un guide pour accompagner qui le souhaite.