[Projection] Mission régénération, par les Amis de la Terre Côte d’Or


Cinéma Eldorado

Projection du film Mission régénération à l’Eldorado le 14 novembre à 20h à l’initiative des Amis de la Terre. Film suivi d’un débat avec Pierre-Alain Maron, chercheur à l’INRAE Dijon, spécialiste du carbone dans les sols & Xavier Daire, membre des Amis de la Terre.

Ce documentaire américain (titre original : Kiss the ground) de 2020 de 1h 20 mn présente de façon richement illustrée, avec de nombreux témoignages de spécialistes l’enjeu fondamental que représente pour la survie de l’humanité la préservation des sols, mis à mal par l’agriculture conventionnelle agrochimique.

Un sol en bon état est un réservoir de matière organique, de micro-organismes (plus nombreux dans une poignée de terre que tous les êtres humains ayant vécu jusqu’à présent !), propice à la croissance des végétaux. Ceux-ci, grâce à la photosynthèse, fixent le CO2 de l’air et le transforment en composés organiques dont nous nous nourrissons. Une partie importante de ce carbone fixé est injecté dans le sol par les racines. Il permet le développement des micro-organismes et la formation d’humus, stock stable de carbone. Un sol en bon état résiste à l’érosion et retient beaucoup d’eau.

L’agriculture conventionnelle, depuis 1945, avec le surlabourage, les engrais azotés de synthèse et les pesticides conduit à la décomposition rapide des stocks de matière organique, donc à l’émission de CO2, à la raréfaction des micro-organismes et à la dégradation des sols, menant, à l’extrême, à la désertification. Déjà, dans le monde, 25% des sols seraient dégradés. Ce qui conduit dans les pays pauvres à des migrations et des troubles sociaux.

Le film expose les voies de « régénération » des sols (concept voisin d’agriculture de conservation), qui privilégient le non-labour, le couvert végétal, la biodiversité, appliquées avec succès dans différents pays. Point surprenant pour les non-initiés, il montre que le pâturage de ruminants bien géré accélère l’amélioration des sols dégradés, avec un bilan carbone positif, en favorisant la croissance de l’herbe, même dans les pays arides.

L’un des argumentaires fort du film est le stockage de CO2 dans les sols régénérés, qui permettrait selon certains scientifiques de limiter voire d’inverser la courbe du réchauffement climatique.

Les auteurs présentent aussi le cercle vertueux sols régénérés-alimentation de bonne qualité-santé humaine-recyclage des déchets alimentaires en compost ainsi que les avantages des paysages redevenus verdoyants sur la qualité de vie des humains.

Le débat qui suivra la projection, avec l’appui d’un scientifique d’INRAE et les échanges avec la salle, permettra de porter un regard critique sur les solutions présentées dans le film et de faire un point sur l’évolution des pratiques de l’agriculture française.

Les Amis de la Terre Côte-d’Or



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Cinéma

[Projection-débat] Media Crash

Vendredi 7 octobre à 20h00, projection-débat Les médias : maillon faible des démocraties ? au cinéma Eldorado.

Articles de la même thématique : Sol