L’affaire des 7 antifascistes lyonnais : De l’action à la prison



Lyon est réputée pour être l’une des villes où se concentre le plus de fachos au km2. La fin de l’année 2021 a aussi montré que les groupes fascistes savent trouver dans la police des relais bien pratiques. Retour sur l’affaire des 7 antifascistes poursuivis après une baston.

Le 21 septembre 2021, 7 personnes sont convoquées par la police lyonnaise, certaines perquisitionnées et arrêtées. Pourquoi ? Aucune plainte, c’est en fait le procureur qui a décidé de « défendre la société » et, au passage, de mettre à mal des antifascistes qui ont participé à une rixe contre des militants de Civitas, un groupuscule fascistoïde qui participait lui aussi à une manif contre le pass sanitaire.
Dans ce premier épisode : retour sur les faits de l’accusation, les motifs d’un engagement politique et l’urgence antifasciste avec 4 des inculpés aux parcours très différents.

Pendant 6 semaines, les 4 inculpés qui se trouvent autour de notre micro sont envoyés en taule. En l’absence de plainte, le parquet s’est auto-saisi de l’affaire et la procureur utilise une procédure permise depuis la loi de 2019, la comparution immédiate à délai différé. Le procès a lieu début novembre 2021 et en attendant, 4 des 7 inculpés vont en préventive. Dans cette deuxième partie les 4 inculpés décrivent leur quotidien en taule, pas pour passer pour des martyrs mais pour donner quelques billes dans une période où la répression semble toujours plus décomplexée.


P.-S.

Toutes nos émissions s’écoutent ici : https://audioblog.arteradio.com/blog/98875/mayday sur les applis de podcast ou mieux encore, en direct tous les mercredis à 18h sur Radio Canut ! Si jamais vous voulez nous entendre sur les ondes dijonnaises, dites nous comment faire ! (maydaymayday@riseup.net)


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Antifascisme

Contre la dissolution de « La Gale »

Le 11 mai prochain, le juge des référés doit examiner le cas du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), dissous le 30 mars en Conseil des ministres.

Errance Urbaine #22 - Avril 2022

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci de l’antifascisme, des élections, et des nouvelles des Lentillères.

[Besançon] Pour l’extrême-droite, le parasitage du 1er mai tourne au fiasco

Lors de l’édition du 1er mai 2022 à Besançon, les principales officines d’extrême-droite se sont mobilisées. Pour leurs militants, il n’était pas question de laisser la gauche monopoliser les rues et les médias. Mais d’une prétendue démonstration de force affirmée sur les réseaux sociaux à grands renforts de montages vidéos, on retiendra surtout un véritable naufrage. Ils étaient dix, peut-être quinze. Certains de la région, d’autres venus depuis la Bourgogne pour l’occasion. Leur exploit ? Pour les uns, une mise en scène de quelques minutes, dans une artère déserte, sous lourde protection policière. Pour les autres, une tentative d’infiltration du cortège, se soldant par une éviction humiliante et par un sauvetage de la BAC.

Articles de la même thématique : Répression

Libre Flot enfin libéré

Libre Flot est placé sous bracelet électronique, pour « raison médicale » suite à sa grève de la faim. C’est une étape importante franchie dans l’affaire du 8 décembre, mais la lutte continue :