La totoécole arrive à Dijon !



Ouverture d’une auto-école buissonnière à Dijon

Frauder la SNCF, faire du stop et du vélo, c’est mieux.
Mais savoir conduire, voire même avoir son permis c’est quand même super pratique quand on a besoin de bouger vite, faire des choses collectivement ou même de transporter des trucs très lourds !
Du coup on s’est dit que quitte à passer son permis un jour, autant le faire sans pression, en autogestion, entre copaines et en confiance et surtout sans donner de l’argent qu’on a pas dans une auto-école capitaliste.

On veut apprendre à conduire entre copaines dans une voiture disco aux sièges en faux cuir rose au volant léopard, avec quelqu’un.e qu’on choisit. Ne pas rentrer dans le système éducatif normé et unilatéral que l’on retrouve dans les auto-écoles et qui ne nous correspond pas. On veut expérimenter l’organisation collective sur la totovoiture. Parce que youpi ça y est on l’a !

Cette totoécole propose l’apprentissage de la conduite puis le passage de l’examen en candidat libre.

Pour commencer à conduire, il faut déjà que tu ais le code. On peut aussi t’aider et te donner des pistes pour passer le code en candidat libre et ne pas avoir à te rattacher à une auto-école (il y a des infos sur ce site.) Il y a fort à parier que plusieurs personnes essayeront de passer le code en même temps, alors on peut imaginer organiser des séances de code collectives.

Ensuite, (et avant tout félicitation pour ta réussite au code et les heures de révisions passionnantes), tu trouves un.e accompagnateurice : cette personne doit avoir au moins cinq ans de permis sans se l’être fait retirer durant cette période. Il n’est pas nécessaire qu’elle ait tous ses points. Par exemple, tu peux avoir 6 ans de permis et 8 points, ça marche. Tu peux t’être fait retirer ton permis mais l’avoir repassé il y a cinq ans ou plus, ça marche. Si en revanche tu as tous tes points mais seulement 3 ans de permis, tu ne peux pas être accompagnateurice.
D’ailleurs, si tu es dans une situation où tu pourrais être accompagnateurice et que tu veux donner quelques heures de conduite n’hésite pas à nous contacter !

Une fois ton accompagnateurice trouvé.e, tu peux t’inscrire selon les disponibilités de la voiture sur l’emploi du temps. Pas de frais pour les heures de conduite mais une compensation pour les frais que représente la totoécole, pour que ça puisse tenir debout (l’essence, l’assurance, les réparations éventuelles…) ! L’idée est de pouvoir passer son permis avec un prix libre et conscient, en fonction des thunes qu’on a.

Quand tu te sens prêt.e à affronter l’examen de conduite, tu peux le passer en candidat libre en t’inscrivant à une session d’examen. Là, tu auras besoin de louer une voiture d’auto-école officielle ; on peut t’aider dans ces démarches. C’est le seul moment où tu as besoin de conduire une voiture d’auto-école traditionnelle. Et si tu réussis, c’est super !!! Champagne !!! Félicitation !!!!

Si tu es intéressé.e, tu peux venir à nos réunions ouvertes qui se tiendront une fois par mois, chaque troisième mardi du mois. Envoie-nous un mail pour savoir l’heure et le lieu. Nous enverrons les infos par mail, donc n’hésite pas à nous contacter à levelocestmieux@protonmail.com.

Il y a d’autres infos sur le sujet dans cette brochure, dont on s’est beaucoup servi pour lancer ce projet d’auto-école autogérée :
infokiosques.net - Auto-école buissonnière

Rendez-vous pour la première réunion le mardi 18 janvier !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Autonomie matérielle

Résumé d’un arpentage de « Rage de Camp »

L’arpentage est une méthode de lecture collective issue de la culture ouvrière. À la Zad du Carnet, nous avons arpenté ce 30 octobre le livre « Rage de Camp » qui fait un retour d’expérience sur l’organisation d’un campement autogéré, anticapitaliste et anti-autoritaire. Un livre utile pour celleux qui veulent s’organiser sur une Zad !

Articles de la même thématique : Entraide

Aux lentillères, les marchés du rond point reprennent !

Au Quartier Libre des lentillères, on a décidé de remettre en place les « Marchés du Rond-point » !
Comme prendant le premier confinement, tous les vendredi à partir de 8h, on sera sous le panneau des Lentillères avec poireaux, courges, tisanes, préparations de plantes et plus si vous avez des productions à partager !