Le Comité SdlT Dijon appelle au rassemblement contre le méthaniseur de Cérilly



Le comité Soulèvements de la Terre Dijon appelle à rejoindre le rassemblement festif contre le méga-méthaniseur de Cérilly appelé par le collectif Méga-Méthaniseur Ni ici Ni ailleurs le samedi 3 juin à 11 h à Châtillon-sur-Seine.

Le collectif GA-méthaniseur ni ici ni ailleurs appelle à un rassemblement festif samedi 3 juin à Châtillon-sur-Seine pour protester contre la construction du méga-méthaniseur à Cérilly. Ce collectif est composé de La Grande Côte Châtillonnaise, Bien vivre à la campagne, Association Nature équidés, la NUPES 21, la Confédération Paysanne 21, ATTAC 21, Les Amis de la Terre 21, Extinction Rébellion 21. La Ligue protectrice des oiseaux (LPO) Bourgogne-Franche-Comté et les Soulèvements de la Terre (comités locaux de Mâlain et Dijon) sont associés au mouvement.

Nous nous opposons à la création de cette usine à gaz, l’une des plus grosses de France et même d’Europe, non pas alimentée par des déchets mais quasi-exclusivement en seigle fourrager spécialement cultivé à cet effet sur plus de 5 000 ha !

Ce projet est porté par Nature Energy, récemment rachetée par Shell, et par Dijon Céréales à travers sa filiale Sécalia. Sous prétexte d’énergie renouvelable, l’entreprise va bénéficier d’aides publiques conséquentes (impossible d’en connaître le montant exact !) alors que son projet n’a pas été validé par l’ADEME, Agence de la transition écologique, en raison de l’utilisation massive de CIVEs (cultures intermédiaires à vocation énergétique), à savoir dans ce cas le seigle.

Construit très vite au détriment d’une véritable information et consultation de la société civile et de la population, porté par la galaxie agro-industrielle multinationale qui règne sans partage, ce projet fait l’objet de recours auprès du tribunal administratif. Il est encore temps de l’annuler tant il menace ce territoire et sa population.

JPEG - 71.5 ko

Les risques écologiques sont nombreux :

  • risques de pollution des nappes phréatiques : Sécalia a déclaré que « les jus de silos susceptibles de créer une pollution des sols seront épandus sur du parcellaire agricole » sur des terrains karstiques sensibles ! ; et qu’adviendra-t-il si les eaux usées de l’usine se déversent dans la nature, comme cela a été le cas pour de nombreux méthaniseurs aux dimensions pourtant plus modestes, privant plusieurs villages d’eau potable ?
  • risques d’explosion : le site aurait dû être classé SEVESO. En effet, le seuil SEVESO de stockage de gaz est de 10 tonnes. Or 13,4 tonnes seront stockées à Cérilly !
  • risques de destruction des sols : de nombreux scientifiques affirment qu’il est impossible de prévoir l’effet des digestats que Dijon Céréales présente pourtant comme un « engrais vert ». Bien au contraire, on peut craindre que cet épandage massif va nuire à l’équilibre des sols avec un apport trop concentré d’azote sans carbone. Les industriels jouent aux apprentis sorciers.
  • risques liés à l’utilisation de substances dangereuses : pour obtenir du digestat sec, l’usine utilise deux camions par semaine d’acide sulfurique à 96 % (vitriol) et 100 tonnes sont stockées sur place...
  • risques accrus de destruction d’espèces protégées nicheuses dans les grandes cultures comme le Busard cendré, sur liste rouge des espèces protégées, avec les récoltes du seigle vert en mai bien avant l’envol des oisillons. Et nous restons pour bien des années supplémentaires dans un modèle intensif destructeur de notre environnement et de biodiversité, toute transition agroécologique étant bloquée.
JPEG - 286.9 ko

Les nuisances pour la population alentour sont considérables :

  • nuisances olfactives : tous les riverain·es de méthaniseurs sont formel·les : ça pue ! Et Dijon Céréales répond que « les risques d’odeur sont contrôlés » ! Comment empêcher que des tonnes de digestat épandus répandent une odeur nauséabonde ?
  • nuisances sonores avec le ballet incessant des camions dont les riverains ont déjà un aperçu aujourd’hui : 500 camions en plus sur les routes du Châtillonnais ! Un camion toutes les 30 secondes en période de récolte ! Un enfer... Sans oublier deux torchères de 90 décibels pouvant brûler n’importe quand jour et nuit.
  • nuisances visuelles : au beau milieu de la campagne, à l’orée d’un parc national, ce sont plusieurs bâtiments de la hauteur d’immeubles de 8 étages qui vont s’élever, cernés de cuves gigantesques. Le méthaniseur sera visible du Mont Lassois, un site archéologique exceptionnel bientôt inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Le lac de Marcenay est à 5 km, espace naturel sensible de Côte d’Or reconnu pour la richesse de sa faune et de sa flore. Châtillon-sur-Seine n’est qu’à quelques km de là...
JPEG - 101 ko

Une dérive agro-industrielle inquiétante pour l’agriculture de la région et ses agriculteurs :

Les agriculteurs et agricultrices risquent d’être les grand·es perdant·es de l’opération : sous contrat avec Dijon Céréales dont iels sont de plus en plus dépendant·es, iels deviennent les ouvrier·es de l’agro-industrie, dépossédé·es de leurs terres et de leur fonction nourricière. Découvrez tous ces éléments dans le communiqué de la Confédération Paysanne 21 (ci-dessous).

La méthanisation à l’échelle gigantesque n’est pas une solution énergétique valable ni agronomiquement, ni écologiquement, ni économiquement. Nous accusons les promoteurs de détourner les subventions allouées aux énergies renouvelables dans le but d’enrichir leurs actionnaires sur les dos des agriculteurs et agricultrices, du territoire et de sa population.

Venez nombreu·ses samedi 3 juin à 11 heures à la source de la Douix. Venez vous informer, venez manifester contre cette usine à gaz en nous rejoignant ainsi que le grand Busard cendré qui marchera à nos côtés pour sa survie. Exigeons que la population soit consultée et non sacrifiée sur l’autel du profit privé à court terme !

JPEG - 2.4 Mo

Programme :

11h - rassemblement citoyen à la source de la Douix à Châtillon-sur-Seine pour pique-nique, prises de parole et surprises.

14h-15h30 - marche pacifique en cortège « Busard cendré » dans Châtillon-sur-Seine.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Programme perpétuel des Lentillères

Envie d’arreter le capitalisme ? De faire du pain ? Ou d’en apprendre plus sur les zappatistes, de faire du maraîchage, d’écouter un bon concert de punk, de réparer ton vélo, d’apprendre à conduire dans une auto-école buissonière ? Voici toutes les activités rejoignables du quartier libre des Lentillères ! Dans ce programme perpetuel de l’année 2024, les collectifs du quartier t’expliquent comment et pourquoi les rejoindre.. à toi de jouer !

[Moirans-en-Montagne] La Fête aux Quarrés : Stopper le béton, jardiner ensemble

Dimanche 14 avril dès 11 heures — 2e rond-point du contournement de Moirans-en-Montagne (39) — Grande journée pour des jardins partagés et la sauvegarde des Quarrés
Cantine conviviale à midi, marché paysan, visites et inventaires naturalistes, prises de parole, atelier photo, grimpe dans les arbres, balades à dos d’âne, chorales, concert et bal trad’…

Articles de la même thématique : Méthanisation

Festival Atout Bout d’Champ à Mâlain

Les 26-27 août la 4e édition du festival approche ! Le Festival Atout Bout d’Champ est un événement fédérateur qui réunit l’espace de deux jours, des personnes de tout horizon, qui veulent échanger et réfléchir aux alternatives agricoles et alimentaires. La programmation allie conférences et spectacles.